single.php

L'acteur Gérard Depardieu visé par une nouvelle enquête pour agression sexuelle

Une enquête a été ouverte après la plainte d'une décoratrice accusant Gérard Depardieu de l'avoir agressée sexuellement lors du tournage des "Volets verts" en 2021, a indiqué mardi le parquet de Paris, confirmant une information de Mediapart.

Ammar Abd Rabbo - El Gouna Film Festival/AFP/Archives

Une enquête a été ouverte après la plainte d'une décoratrice accusant Gérard Depardieu de l'avoir agressée sexuellement lors du tournage des "Volets verts" en 2021, a indiqué mardi le parquet de Paris, confirmant une information de Mediapart.

C'est la troisième enquête en France visant l'acteur âgé de 75 ans.

Le géant du cinéma français est mis en examen depuis décembre 2020 pour viols et agressions sexuelles sur la comédienne Charlotte Arnould, et une enquête a été ouverte après la plainte en janvier d'une ancienne assistante de tournage, qui l'accuse d'agression sexuelle en 2014.

Les investigations ont été confiées au 3e district de la police judiciaire de Paris, a précisé le parquet.

Me Christian Saint-Palais, avocat de M. Depardieu, n'a pas répondu aux sollicitations de l'AFP.

La plaignante, prénommée Amélie et âgée de 53 ans, a adressé le 23 février une plainte au parquet de Paris.

Elle dénonce des faits d'agression sexuelle, harcèlement sexuel et outrages sexistes commis par Gérard Depardieu lors du tournage du film "Les Volets Verts", réalisé par Jean Becker, sur lequel elle était décoratrice-ensemblière.

D'après son récit à Mediapart, l'acteur de Cyrano de Bergerac aurait tenu de nombreux propos graveleux pendant le tournage à Paris, le 10 septembre 2021, puis ultérieurement l'aurait "attrapée avec brutalité" et lui aurait "pétri la taille, le ventre, en remontant jusqu'à ses seins".

L'agression dénoncée aurait été interrompue par les gardes du corps de l'acteur. "Ses gardes du corps l'ont emmené", confie-t-elle à Mediapart. "Il hurlait et riait tout seul. Il m'a lancé: +On se reverra, ma chérie !+ J'étais stupéfaite, secouée. Cela n'a duré que quelques instants mais cela résonne encore", a-t-elle encore affirmé.

L'actrice Anouk Grinberg à Montreuil en Seine-Saint-Denis, le 1er mars 2024

L'actrice Anouk Grinberg à Montreuil en Seine-Saint-Denis, le 1er mars 2024

STEPHANE DE SAKUTIN - AFP

Dans un entretien à l'AFP publié mardi, l'actrice Anouk Grinberg, elle aussi au générique des "Volets verts", a relaté les "salaceries" de Gérard Depardieu "du matin au soir" lors du tournage.

"Il y avait paraît-il une dame (référente) dévolue (à prévenir les) agressions. On me l'a jamais présentée, (...) elle n'a jamais apporté son soutien aux femmes qui se sont fait agresser. Elle n'est jamais intervenue quand on entendait parler de moule, de chatte, de bite, de se faire sucer", a-t-elle assuré.

"Jamais au grand jamais je n'ai abusé d'une femme", avait de son côté affirmé Gérard Depardieu dans une lettre ouverte publiée dans Le Figaro le 1er octobre, faisant référence aux accusations de Charlotte Arnould.

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
07H
04H
03H
23H
21H
20H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/