Hautes-Alpes : le lac de Serre-Ponçon victime de la canicule

Dans les Hautes-Alpes, canicule oblige, les réserves d’eau du lac de Serre-Ponçon ne cessent de baisser jour après jour.

canicule
Le lac de Serre-Ponçon représente un milliard de mètres cube d’eau. (Crédit : Wikipedia)

Dans les Hautes-Alpes, faut-il s’inquiéter des réserves d’eau du lac de Serre-Ponçon ? Un lac artificiel créé en 1959 lors de la construction d’un barrage sur la Durance.

"La canicule, c’est le dernier chaînon"

Quelles sont les conséquences de cette canicule ? "La canicule, c’est le dernier chaînon d’une série de phénomènes climatiques, confie Alexis Aubespin, directeur de l'office de tourisme de Serre-Ponçon. Nous avons eu un hiver très peu neigeux, donc le lac n’a pas été assez alimenté par la fonte des neiges. Puis, nous avons eu un printemps très sec, et maintenant la canicule."

"Le lac de Serre-Ponçon, qui est un lac de barrage, ne s’est pas rempli à son niveau maximal cette année." Du fait de la canicule, il perd également 1 à 2 cm toutes les 4 heures. "Exactement, parce qu’il y a moins d’eau qui rentre dans le lac qu’il n’en sort. Derrière, il alimente la Durance et également un canal d’irrigation."

 

"Un milliard de mètres cube d’eau"

Quelles menaces pour les activités touristiques cet été ? "Cela a des conséquences. Le lac fait un milliard de mètres cube d’eau. Il y a de quoi voir venir ! Mais nous ne sommes pas habitués à travailler avec de nouvelles profondeurs. Cela va être contraignant à utiliser."

Pour l’agriculture, en revanche, rassure Alexis Aubespin, directeur de l'office de tourisme de Serre-Ponçon, "pas d’inquiétude, la réserve du lac de Serre-Ponçon est telle qu’ils ne manqueront pas d’un seul litre d’eau jusqu’à l’automne. C’est ce que garantit ce lac, à la fois pour l’eau potable et l'eau agricole."

Retrouvez "Le coup de fil du Matin" chaque jour à 7h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”