single.php

"Est-ce qu’une réduction de 130 à 110 km/h en France va sauver la planète ?"

Pierre Chasseray, délégué général de l'association 40 Millions d'automobilistes et présentateur de 'Ça roule sur Sud Radio', était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 22 juin. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Une pétition est déjà lancée contre la limitation de la vitesse sur les autoroutes à 110 km/h afin de réduire les émissions de CO2 de 20%.

 

Des citoyens déjà impliqués dans le sujet

"Je souris, confie Pierre Chasseray, délégué général de l'association 40 Millions d'automobilistes et présentateur de 'Ça roule sur Sud Radio'. Ce sont 150 Français tirés au sort parmi ceux qui ont souhaité faire partie de cette convention. Déjà, on avait choisi des gens ayant un certain a priori, une certaine appétence pour les sujets apocalyptiques, environnementaux. Au final, on se retrouve avec un panel de propositions que l’on nous présentait comme venant d’une représentation cohérente de 150 personnes de la population française, des citoyens comme vous et moi. Et l’on se retrouve avec des propositions choisies à 60% contre 40%, comme ce 110 km/h".

"Les sondages laissent transparaître un déséquilibre totale avec 90% des Français opposés à la mesure. La réalité, c’est ça, souligne Pierre Chasseray. Nous avons une Convention citoyenne qui ne marche pas." Pour autant, cela part d’une bonne intention, pour sauver la planète. "Moi, quand j’étais petit, c’était Capitaine Flam qui sauvait la planète. Est-ce qu’une réduction de 130 à 110 km/h en France va permettre de sauver la planète ? Je me souviens l’année dernière, en juin, en pleine canicule, nous avions sur les plateaux tous les écologistes intégristes qui écumaient les plateaux et nous annonçaient que c’était la fin du monde et que, tous les mois de juin, il ferait 45°".

Des innovations qui viennent des constructeurs

"Qu’il fasse beau l’été ne me choque pas, rappelle le délégué général de l'association 40 Millions d'automobilistes. On peut pas nier qu’il y ait une augmentation lente de la température. Mais quelle est la vraie implication de l’Homme dans ce dérèglement ? C’est cela la grande interrogation. Quand le professeur Raoult vient sur un plateau dire que le réchauffement climatique, il n’en a pas vu la couleur, ça choque. Mais c’est le professeur Raoult, alors il passe à travers les balles. Nous, quand on ose dire qu’il faut plutôt investir sur la R&D; notamment sur les motorisations…".

Comment faire pour réduire l’empreinte carbone de la voiture ? "La vraie solution émane depuis des décennies du constructeur automobile, qui développe des outils plus performants et moins polluants. Regardez le véhicule électrique : c’est vrai qu’il n’émet pas de polluant là où il circule. C’est une belle solution urbaine. Ils sont arrivés sur le marché, et les politiques ont repris la balle au bond pour donner la sensation que la solution venait d’eux. Le filtre à particules, le pot catalytique, ce ne sont pas les politiques qui y ont poussé. Toutes ces innovations qui ont permis de réduire la pollution sont directement issues de la R&D des constructeurs".

 

Un reportage d'Alexandre de Moussac pour Sud Radio.

Yves Carra d'Automobile Club Association ne comprend pas l'intérêt d'une telle mesure qui ressemble plus à un coup de communication plutôt qu'une mesure efficace.

"Il faut bien avoir en tête qu'il n'y a en France que 12 000 kilomètres d'autoroute pour plus de 20 millions de kilomètres de route donc réduire la vitesse sur les tronçons d'autoroute n'aura aucun impact sur le réchauffement climatique !". Et il plaide pour une "éco-conduite", qui mène à 20 % de consommation en moins et appelle à "avoir une direction claire sur les énergies alternatives autres que pétrolières, pour d'ici 20630 sans avoir une voiture sans énergie fossile".

Alain Chabrol, vice-président de France Nature Environnement, quant à lui, salue cette mesure mais craint que le gouvernement n'en tienne pas compte.

"Depuis le début du quinquennat Macron, on a mis une grande partie de ces propositions sur la table. Le gouvernement s'en est très peu saisi !"

Preuve que cette proposition est loin de faire consensus, seuls 60 % des membres de la Convention citoyenne pour le climat ont voté "pour" quant à la réduction de la vitesse à 110 km/h sur autoroute.

 

 

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !

L'info en continu
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/