"Emmanuel Macron sera un vote par défaut, pour faire barrage"

En attendant le meeting d’Emmanuel Macron à Marseille samedi 16 avril, les militants LREM lui préparent le terrain. La chasse aux électeurs et aux indécis notamment dans les quartiers où Marine Le Pen est bien implantée.

Emmanuel Macron sera à Marseille samedi 16 avril. Reportage de Lionel Maillet pour Sud Radio.

 

"Emmanuel Macron sera un vote par défaut, pour faire barrage"

Même si Emmanuel Macron est arrivé en tête dans le quartier de Saint Barnabé, il n’y devance Marine Le Pen que de 200 voix. Ça se ressent dans l’accueil fait à ses militants à la sortie du marché. "Ce ne sera pas Macron ! affirme une Marseillaise. Il est pour les riches ce jeune homme, et moi je ne suis pas riche, je suis du peuple !27% des électeurs ont boudé les urnes dans ce noyau villageois au cœur du 12e arrondissement de la cité phocéenne. C’est l’un des plus faibles taux d’abstention à Marseille.

Samedi 16 avril, c’est près du Vieux Port, au jardin du Pharo, qu’Emmanuel Macron tiendra son meeting d’entre-deux tours. "Je voterai Emmanuel Macron au deuxième tour parce que Marine Le Pen a plusieurs couches, explique une habitante. Vous avez beau gratter, quand vous enlevez la peinture à la fin vous retrouvez la couche d'origine". Pour ce Marseillais, ce sera également un vote pour Emmanuel Macron, "par la force des choses". Il assure que ce sera "un vote par défaut, pour faire barrage".

 

"On a un projet qui défend les valeurs qui sont celles de cette ville de Marseille"

Surtout pas d’excès de confiance. Clément Beaune, le secrétaire d’État aux affaires européennes, l'assure : rien n’est joué. Il est allé à la rencontre des commerçants : "il y a des gens qui ne savaient pas pour qui voter au deuxième tour", souligne-t-il. Pour leur "expliquer ce que serait une France de Marine Le Pen et ce qu'est une France d'Emmanuel Macron pour 5 ans. Sur l'Europe, le soutien à l'économie". "On a un projet qui défend les valeurs qui sont celles de cette ville de Marseille, assure Clément Beaune. Cette ouverture, cet accueil, cette solidarité".

"Même si on a assez confiance et qu'on pense qu'il sera réélu, on va rester mobilisés jusqu'au dernier moment, affirme une militante LREM. Il est souhaitable en plus qu'il soit élu avec une vraie marge pour pas que ce vote apparaisse contestable. Plus de voix il aura, mieux ce sera ! Il faut préparer les législatives, qu'il arrive à gouverner. Il faut creuser l'écart le plus possible pour qu'il n'y ait pas toujours des contestations sur un vote qui serait illégitime".

 

 

Aurélie

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !