Chaleur dans les classes : "Des élèves font des malaises, il y a des saignements de nez"

Une cour de récréation où le thermomètre monte jusqu’à 40 degrés, et c’est à peine mieux dans les salles de classe. Pour les élèves de l’école Michelet dans le 4ème arrondissement à Marseille, ces derniers jours avant les grandes vacances sont un véritable calvaire. Pas un seul coin d’ombre et des bâtiments mal isolés. Les enfants étouffent...

chaleur
Sur les 470 écoles marseillaises, 1/3 souffrent particulièrement de la chaleur. © AFP

Reportage de Lionel Maillet pour Sud Radio.

 

Chaleur dans les classes : "Des élèves font des malaises, il y a des saignements de nez"

Pas d’arbre ni de préau dans cette école Michelet où les enfants passent les récréations en plein soleil. "Hier soir j'ai eu très mal à la tête explique la fille d’Élise, qui est en CE1. J'ai ultra chaud dans la cour de récréation". La petite fille se plaint beaucoup de la chaleur confie sa maman. "Elle me raconte aussi ce qu'il se passe pour d'autres élèves qui font des malaises. Il y a eu des saignements de nez".

"On s'est retrouvé avec des températures dépassant les 40 degrés il y a 2 semaines, et ces jours derniers aussi" rappelle Élise. "Comme il n'y a aucun système pour rafraîchir le bâtiment ou la cour ils ont chaud. Il n'y a aucune ombre ajoute-t-elle. On est tous inquiets pour nos enfants".

 

"Nous avons distribué des tuyaux d'arrosage pour faire baisser la température et humidifier tout le monde"

Même problème à la cantine et dans les classes de cette école primaire où les parents d’élèves tirent la sonnette d’alarme depuis des années. "Il n'y a pas de filtre anti UV dans les classes, les murs sont blancs dans la cour donc ça réfléchit et il fait une chaleur pas possible ! dénonce une mère de famille. Il y a plein de choses à faire, avec des solutions très peu onéreuses à mettre en place à court terme. Par exemple végétaliser un peu ou installer des brumisateurs".

Message enfin reçu par la mairie qui vient d’agir à quelques jours des vacances. "Nous avons distribué des ventilateurs pour la classe dortoir" annonce Pierre Marie Ganozzi, l’élu en charge des écoles. "Nous avons également distribué des tuyaux d'arrosage pour permettre de faire baisser la température et humidifier tout le monde".

 

Aurélie

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !