Valérie Rabault: "Rétablir l'ISF, une mesure budgétaire mais aussi d'équité"

Invitée de Patrick Roger dans le "Petit déjeuner politique", la présidente du groupe PS à l'Assemblée nationale réfute l'idée de priver d'allocations les familles d'élèves violents. Elle milite aussi pour rétablir l'ISF via une plateforme en ligne, et nous présente un projet de référendum d'initiative partagée sur le sujet.

"Le gouvernement cherche des annonces"

L'idée de priver d'allocations les familles dont l'enfant est sanctionné pour violence à l'école n'est pas une priorité pour Valérie Rabault, députée PS du Tarn et présidente du groupe PS. "Arrêtons d'abord avec une forme d'autocensure des professeurs. On sait que certains évenements ne sont pas signalés. Il faut entendre les professeurs quand ils font face à ces violences. La priorité, c'est de combattre une forme d'omerta".

 

Interpellez votre député ou votre sénateur

La cheffe des socialistes à l'Assemblée milite aussi pour le rétablissement de l'impôt sur la fortune, "77% des français y sont favorables. ça n'est pas une mesure gadget, mais une mesure budgétaire et d'équité". Les socialistes, qui lancent un projet de référendum d'initiative partagée sur ce rétablissement de l'ISF. "Il nous faut 185 signatures de parlementaires.... Il y a déjà les 103 députés socialistes". Des députés PS qui lancent aussi une plateforme en ligne, pour inciter tout un chacun a interpeller son député ou son sénateur pour lui demander sa position sur le sujet.

 

Européennes: "Ségolène Royal aime l'Europe"

L'ex-candidate de 2007 aurait les qualités requises pour porter les couleurs socialistes aux élections européennes, estime Valérie Rabault. "Avoir une tête de liste, ça devient une urgence". Pour autant priorité au rassemblement, dit la patronne des députés socialistes, qui déplore une "mauvaise idée" de la part d'un autre ex-candidat socialiste, Benoît Hamon: celle d'avoir fermé la porte à une liste commune avec son ancien parti, le PS, qu'il a quitté après la présidentielle de 2017.

Les rubriques Sudradio