"Valérie Pécresse est au centre de la droite" affirme Guillaume Larrivé

Valérie Pécresse a été désignée candidate des LR à l'élection présidentielle. Elle est "au centre de la droite française" a affirmé Guillaume Larrivé, député LR de l'Yonne, le 6 décembre sur Sud Radio.

Valérie Pécresse
Guillaume Larrivé, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, le 6 décembre, dans "le petit déjeuner politique".

Élection de Valérie Pécresse face à Éric Ciotti comme candidate LR à l'élection présidentielle, premier meeting d'Éric Zemmour : Guillaume Larrivé a répondu aux questions de Patrick Roger.

Guillaume Larrivé : "Valérie Pécresse est au centre de la droite"

Valérie Pécresse a été élue au deuxième tour du Congrès LR samedi 4 décembre, avec un peu plus de 60% des voix face à Éric Ciotti. "Avec Valérie Pécresse, on a une candidate, c'est à elle de tracer le chemin, montrer un cap, se réjouit Guillaume Larrivé. Elle n'a pas un programme socialiste, souligne-t-il. Valérie Pécresse est au centre de la droite française. Ce qui ne veut pas dire qu'elle est centriste", nuance-t-il. Elle a pour lui "cette capacité à fédérer une large majorité de Français qui ne se satisfont pas du statu quo mais qui ne veulent pas tomber dans les outrances Lepénistes ou Zemmouriennes. C'est un point d'équilibre de toutes les droites. Il faut être au point central de la droite française, telle que Sarkozy en son temps a su le faire. L'histoire de la droite française est profondément plurielle, affirme Guillaume Larrivé. Il faut fédérer une majorité de Français raisonnables".

Valérie Pécresse est-elle Macron-compatible ? Guillaume Larrivé a dit qu'Emmanuel Macron était à la hauteur des crises. "Je ne suis pas sectaire !, se défend-il. La politique n'est pas être anti-ceci ou cela. Je suis pour la France. Nous voulons porter un projet positif pour la France, qui est le titre de mon livre" [Guillaume Larrivé auteur de La révolution inachevée (Observatoire), ndlr]. Le député voterait-il pour Éric Zemmour ou Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle ? "Je ne voterai jamais pour Zemmour mais je refuse de me placer dans la configuration du second tour. On est à 130 jours du premier tour, l'objectif est de l'emporter au second ! C'est stupide de s'enfermer dans le débat de second tour".

"Je n'ai aucun doute, ça va converger entre Valérie Pécresse et Éric Ciotti"

Valérie Pécresse a affirmé quelques heures avant sa désignation ne pas vouloir reprendre dans son programmes plusieurs propositions du candidat Ciotti. Éric Ciotti a mis en garde la candidate, en affirmant qu'elle n'envoyait "pas le bon message". Le couple Pécresse-Ciotti peut-il tenir ? Pour Guillaume Larrivé, "ça signifie qu'il y a un dialogue nécessaire entre différentes personnalités de la droite". Le député rappelle que "Valérie Pécresse a été choisie par une belle majorité des militants Républicains pour porter les couleurs de la droite à la présidentielle. J'ai appelé à voter pour elle avant le premier tour et naturellement avant le second, car elle est au cœur d'une droite de gouvernement, une droite sérieuse, raisonnable. Ça ne veut pas dire une droite molle, mais une droite qui veut proposer des solutions sans courir derrière les outrances de Madame Le Pen ou de Monsieur Zemmour".

Guillaume Larrivé a pourtant écrit une proposition de loi antiterroriste avec Éric Ciotti. "On est dans une même formation politique, j'ai beaucoup travaillé au Parlement avec Éric Ciotti entre autres, reconnaît-il. Mais le député précise que "dans le projet porté par Valérie Pécresse sur les questions régaliennes, elle a repris une de mes propositions dans son projet de loi référendaire concernant les terroristes qui sortent de prison sur la nécessité de créer une rétention de sûreté judiciaire". Guillaume Larrivé n'a "aucun doute : ça va converger. Tout ça va s'additionner pour faire un beau projet de gouvernement responsable". "Elle va rassembler les uns et les autres". Sur le risque qu'Éric Ciotti rejoigne Éric Zemmour, le député n'y croit pas : "arrêtez ce film qui n'a aucun sens ! Éric Ciotti est membre des Républicains, il ne le fera pas !"

 

 

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique" avec Patrick Roger, à retrouver du lundi au vendredi à 8h15 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !