Thierry Guerrier: rentrée bousculée pour le Premier ministre

Editorial politique

 

LA NOUVELLE ATTITUDE D’EDOUARD PHILIPPE: LE PREMIER MINISTRE NE LAISSE PLUS LE PRÉSIDENT SEUL EN PREMIÈRE LIGNE…

EDOUARD PHILIPPE, QUI VIT UNE RENTRÉE BOUSCULÉE… ?

« BOUSCULÉE » C’EST LE MOINS QU’ON PUISSE DIRE…

AVEC L’INCENDIE INDUSTRIEL DE ROUEN… OÙ LA CACOPHONIE DE SON GOUVERNEMENT, AU DÉBUT DE L’AFFAIRE LUBRIZOL, A ÉTÉ POINTÉE DU DOIGT…

MAIS AUSSI ET SURTOUT, « RENTRÉE BOUSCULÉE » POUR EDOUARD PHILIPPE, APRÈS LA MORT DES 3 PERSONNES ASSASINÉES PAR UN AGENT TERRORISTE INTERNE À LA PRÉFECTURE DE POLICE DE PARIS…

ON PEUT COMPRENDRE, DU COUP, QUELLE MOUCHE A PIQUÉ LE PREMIER MINISTRE… ET QU’IL SOIT SUR TOUS LES FRONTS MÉDIATIQUES EN CE MOMENT…

ÇA NE LUI RESSEMBLAIT PAS !

 

ET SUR QUELS SUJETS LE PREMIER MINISTRE SE SENT-IL OBLIGÉ DE MONTER AU CRÉNEAU ?

IL A D’ABORD DONNÉ HIER, UNE LONGUE INTERVIEW AU JOURNAL DU DIMANCHE, APRÈS L’ATTAQUE TERRORISTE DE LA PRÉFECTURE DE POLICE…

AVEC UNE LISTE DE JUSTIFICATIONS UN PEU CONFORMISTES D’AILLEURS… SUR LE THÈME « LE ZÉRO RISQUE N’EXISTE PAS »… « J’AI SAISI L’INSPECTION DES SERVICES » ETC, ETC… SANS VRAIMENT DE MESURE CONCRÈTE…

À PART SOUTENIR SON MINISTRE DE L’INTÉRIEUR, CHRISTOPHE CASTANER (FACE AUX DEMANDES DE DÉMISSION DE L’OPPOSITION)… ON SENT BIEN DANS CETTE INTERVIEW QUE LE GOUVERNEMENT RAME AVEC CETTE AFFAIRE TRÈS GRAVE...

ET ON A UN PEU L’IMPRESSION, EN LE LISANT, QU’IL FAIT TOUT POUR DONNER LE SENTIMENT, AUX FRANÇAIS (ET À SON CHEF, LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE), QU’IL FAIT QUAND MÊME QUELQUE CHOSE…

 

IL Y AURA AUSSI, AUJOURD’HUI, LE DISCOURS QU’IL VA PRONONCER À L’ASSEMBLÉE, EN OUVERTURE DU DÉBAT SUR L‘ÉMIGRATION ?

 

C’EST L’AUTRE SUJET SENSIBLE EN CE MOMENT… À LA FOIS PARCE QU‘IL PRÉOCCUPE LES FRANÇAIS (LES SONDAGES LE MONTRENT) MAIS AUSSI ET SURTOUT PARCE QU’EMMANUEL MACRON A DÉCIDÉ (SENTANT QUE CETTE THÉMATIQUE DE LA POUSSÉE MIGRATOIRE MONTE DANS L’OPINION), LE PRÉSIDENT A DÉCIDÉ D’EN FAIRE UN DES DOSSIERS CLÉS DE SON QUINQUENNAT…

CE REVIREMENT PRÉSIDENTIEL, LE PREMIER MINISTRE (QUI S’EN SERAIT BIEN PASSÉ) DOIT EN ASSUMER SA PART… ET C’EST CE QU’IL FERA TOUT À L’HEURE À L’ASSEMBLÉE AVEC UN DISCOURS DANS LEQUEL IL A L’INTENTION DE MONTRER, CHIFFRES À L’APPUI, À LA FOIS… 1/QUE L’ÉMIGRATION APPORTE BEAUCOUP AU PAYS… MAIS AUSSI 2/QUE L’ÉTAT LUTTE, ET VA RENFORCER SON COMBAT CONTRE L’ÉMIGRATION CLANDESTINE…

 

MAIS… EN QUOI CETTE ATTITUDE D’EDOUARD PHILLIPE EST ELLE NOUVELLE ?

C’EST DANS SON RÔLE APRÈS TOUT DE PRENDRE LA PAROLE… ?

 

SOUVENEZ VOUS DE LA CRISE DES GILETS JAUNES, À SON PAROXYSME, IL Y A PRESQUE UN AN… ON AVAIT REPROCHÉ AU CHEF DU GOUVERNEMENT DE NE PAS AVOIR ASSEZ PROTÉGÉ LE CHEF DE L’ÉTAT, EN S’EXPOSANT TROP PEU, LUI-MÊME À L’ÉPOQUE…

HE BIEN EDOUARD PHILIPPE, CETTE FOIS, A COMPRIS LA LEÇON… IL CHERCHE À REMPLIR D’AVANTAGE CE RÔLE DE BOUCLIER DU PRÉSIDENT, QUE LES INSTITUTIONS DE LA VÈME RÉPUBLIQUE LUI CONFÈRENT… MÊME SI, POUR LUI, CE N’EST PAS SIMPLE… CAR IL A UN CHEF, EMMANUEL MACRON, QUI EST DANS L’HYPER-PRÉSIDENCE (RODEZ, LA PREFECTURE DE POLICE, ROUEN… IL EST, OU IL SERA PARTOUT LE PRÉSIDENT)

EMMANUEL MACRON EST DEVENU UN HYPER-PRÉSIDENT… COMME L’AVAIT ÉTÉ NICOLAS SARKOZY EN SON TEMPS… LE PRÉSIDENT DEVRAIT Y SONGER !