Sous le sunlight de Brégançon

Fort de Brégançon
Le Fort de Brégançon Lionel Maillet / SUD RADIO

Après un dernier conseil des ministres, Emmanuel Macron partira en vacances ce vendredi pour deux semaines au Fort de Brégançon. 

Au revoir l’Élysée, bonjour le Fort de Brégançon ! Emmanuel Macron y passera en effet ses vacances, une bonne occasion pour profiter de sa nouvelle piscine. Une dernière réception ce soir avec Thérésa May, la première ministre britannique, et le chef de l’État s’évadera pour deux semaines de repos. Une dizaine de jours pour essayer de faire retomber la pression médiatique et tourner la page de l’affaire Benalla.

Et cela tombe bien, car les vacanciers à Brégançon veulent bien passer à autre chose aussi. C’est le cas de ces deux retraitées qui se désolent de ne voir personne sur les plages : "On pense surtout à la vie qui coûte de plus en plus cher, aux charges qui augmentent… Regardez normalement ici l’été c’est noir de monde ! Là il n’y a personne, les gens n’ont plus les moyens de partir". Même son de cloche chez Frédéric, originaire du Var, qui n’est pas épris de passion pour le feuilleton Benalla : "Ça fait de l’audience à la télé… Mais pendant que l’on parle de ça, on élude d’autres sujets qui peuvent être importants".

Et alors que le Canard Enchaîné pense que le Président va multiplier les sorties "pour aller à la rencontre des Français", Valérie Collet la directrice de l’office du tourisme de Bormes les Mimosas ne semble pas le confirmer : "C’est un séjour privé, de repos et il n’y a rien d’organisé à ma connaissance". En revanche, elle est persuadée que des curieux viendront rendre visite au couple présidentiel, du moins pas au-delà de 300 mètres là où le dispositif de sécurité commence.*

Propos recueillis par Lionel Maillet. 

Les rubriques Sudradio