single.php

Serge Dassault : "Il faut pouvoir licencier s'il n'y a plus de boulot"

Par Jérémy Jeantet

Le sénateur Les Républicains de l'Essonne juge Pierre Gattaz "un peu ramollo" et réclame la suppression du CDI pour "pouvoir embaucher quand on a besoin d'embaucher".

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, Serge Dassault a une nouvelle fois répété son souhait de voir disparaître le contrat à durée indéterminée."Aux Etats-Unis, ça n'existe pas. Ce n'est pas un modèle, c'est une catastrophe, ça ne marche pas du tout", a indiqué le sénateur Les Républicains de l'Essonne, pour qui les contrats de travail doivent être liés à une mission, "comme dans les travaux publics".Des revendications qu'il aimerait voir portées plus fermement par le président du Medef. Serge Dassault a jugé Pierre Gattaz "un peu ramollo", regrettant qu'il ne soit "pas assez agressif vis-à-vis du Gouvernement" et ajoutant que son père, Yvon Gattaz, était mieux.A l'inverse, Serge Dassault est plus élogieux à l'égard d'Emmanuel Macron, qui dit plus de "vérités sur l'entreprise", notamment lorsque le ministre de l'Economie explique que la vie d'un entrepreneur est plus dure que celle d'un salarié : "Quand il dit que les chefs d'entreprise ont plus de souci que les salariés, c'est vrai. Un chef d'entreprise, ça passe son temps à savoir s'il va faire son échéance, s'il va avoir de la trésorerie, s'il pourra avoir ce contrat... Le salarié, il s'en fout. Il a du boulot, il le fait."Autre ministre qui trouve grâce aux yeux du patron du groupe Dassault, Jean-Yves Le Drian, "le meilleur ministre de la Défense qu'on n'ait jamais eu", surtout parce que, parmi les autres, "personne ne nous a jamais vendu d'avions".Regardez l'interview de Serge Dassault, sénateur Les Républicains de l'Essonne, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.

L'info en continu
04H
03H
01H
23H
22H
21H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/