Richard Ferrand va quitter le gouvernement et prendre la tête des députés LREM

Richard Ferrand ©STEPHANE DE SAKUTIN - AFP
Richard Ferrand ©STEPHANE DE SAKUTIN - AFP

Le ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, va démissionner du gouvernement, à la demande d'Emmanuel Macron, pour prendre la tête du groupe La République en Marche! à l'Assemblée nationale.

Élu député du Finistère dimanche soir, Richard Ferrand avait gagné le droit de rester dans le Gouvernement. Pourtant, ce lundi, on apprend qu'Emmanuel Macron lui a demandé de démissionner pour prendre la tête du groupe La République en Marche! à l'Assemblée nationale, comme le révèlent nos confrères d'Europe 1.

Un choix imposé par les affaires ?

Fragilisé depuis sa nomination au gouvernement il y a près d'un mois, suite aux affaires révélées par le Canard Enchaîné sur un montage immobilier remontant à l'époque où il était directeur des Mutuelles de Bretagne, Richard Ferrand avait réussi à sauver sa place. Le Premier ministre, Édouard Philippe, avait lui-même indiqué que le vote des électeurs serait déterminant pour l'avenir du ministre.

S'il a remporté son pari en étant réélu, Richard Ferrand ne poursuivra pas sa route au gouvernement. Il se console avec un poste moins exposé, mais tout aussi important. Il aura la tâche de mener la majorité parlementaire. Si La République en Marche! a voulu donner la part belle à la société civile dans ses candidats, il lui fallait un homme politique aguerri pour placer à la tête du groupe. Difficile de savoir s'il aurait conservé sa place dans l'équipe gouvernementale sans les affaires, mais pour ce profil, Richard Ferrand cochait toutes les cases et son nom circulait régulièrement pour occuper ce poste.

 

Vos réponses pour cet article
Vous devez être connecté pour réagir
Les rubriques Sudradio