Présidentielle : "J’avais fait un vote barrage lors des dernières élections, mais là je sais pas"

Le choix des jeunes pour le deuxième tour de la présidentielle s'annonce difficile, alors que près d'un tiers d'entre eux ont voté pour le candidat La France Insoumise au premier tour.

présidentielle deuxieme tour
Le 24 avril 2022, le deuxième tour de l’élection présidentielle opposera Emmanuel Macron et Marine Le Pen. (Photo by JOEL SAGET / AFP)

Le deuxième tour de la présidentielle 2022 se tiendra le 24 avril 2022. Les jeunes doivent choisir, après la défaite de Jean-Luc Mélenchon au premier tour, alors qu’il a été leur candidat favori. Vote nul, vote blanc, abstention… un choix cornélien. Reportage de Clément Bargain.

La jeunesse ne se sent pas forcément représentée par les deux candidats et est inquiète. De quoi rendre encore plus difficile le fait de devoir trancher entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

 

 

Présidentielle 2022 : "Beaucoup de jeunes ont voté pour Mélenchon, et c’est pas passé"

Entre le candidat à sa réélection, et la candidate du Rassemblement national, Typhaine n’arrive pas à choisir. À 19 ans, elle ne se retrouve pas dans leurs programmes. "Je pense qu’on est pas tellement représentés", explique-t-elle. "Beaucoup de jeunes ont voté pour Mélenchon, et c’est pas passé. Du coup, on est un peu déçus."

Le candidat La France Insoumise a en effet recueilli près d’un tiers des votes des jeunes Français. "Par exemple, on voit Jean-Luc Mélenchon qui passe vraiment beaucoup sur TikTok", explique Alexis, 18 ans. "Emmanuel Macron aussi, un peu moins. Et Marine Le Pen, pas trop". "Jean-Luc Mélenchon a beaucoup médiatisé sa campagne, donc ça passe par là", souligne-t-il.

 

Emmanuel Macron ou Marine Le Pen : "Ni l’un ni l’autre, franchement, ne m’enchantent"

Des idées, et une forme de communication, plus proches de la jeunesse ont fait le succès du candidat LFI. Notamment sur l’écologie, qui n’est pas au centre du programme des deux candidats restants au deuxième tour de la présidentielle. C’est le sentiment de Coline, étudiante en art. "Surtout avec le rapport du GIEC qui est sorti il y a quelques semaines, le dernier volet, qui disait ‘on n’a plus que trois ans...’" Selon elle, les deux finalistes vont continuer "dans la mauvaise direction".
"C’est aux industriels, et aux grandes puissances, et aux fortunes, de se remettre en question", explique Coline. "Moi, hormis aller manifester avec mon petit panneau, je ne peux pas faire grand-chose."

Le choix lors du second tour est néanmoins nécessaire. "Ni l’un ni l’autre, franchement, ne m’enchantent", affirme Bérénice, 23 ans, étudiante en Lettres. "J’avais fait un vote barrage lors des dernières élections, mais là je ne sais pas."

 

 

L’abstention des moins de 34 ans a été de 40% au premier tour de la Présidentielle 2022. Un taux qui pourrait grimper le 24 avril 2022.

 

Aurélie

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !