Natacha Polony: "Emmanuel Macron a cru qu'il pouvait mépriser le parlement européen comme il méprise le parlement français"

Editorial politique