Marc Endeweld : Macron "a réussi à rassembler les Chiraquiens anti-Sarkozystes comme les Sarkozystes"

Marc Endeweld, journaliste
Marc Endeweld, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états" sur Sud Radio.

Le journaliste Marc Endeweld, auteur du livre Le grand manipulateur, les réseaux secrets de Macron (aux éditions Stock), était l’invité d’André Bercoff, lundi 13 mai, sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-13h, "Bercoff dans tous ses états"

"Macron est dans une pratique politique de la Ve République assez peu démocratique"

Le journaliste Marc Endeweld, déjà auteur du livre L'ambigu Monsieur Macron, bien avant que ce dernier ne se présente à la présidentielle, signe cette fois Le grand manipulateur, les réseaux secrets de Macron (aux éditions Stock). Il estime : "En 2011, Emmanuel Macron écrivait déjà que, sur les questions budgétaires, la démocratie pouvait être mise entre parenthèses". André Bercoff lui demande de revenir sur l'efflorescence des réseaux et la façon dont beaucoup se sont tournés vers Emmanuel Macron. L'auteur explique le point de départ de son enquête : "Je me suis demandé comment quelqu'un qui n'avait jamais eu de parcours électif, qui n'avait été élu jusqu'à la présidentielle, jamais milité, avait pu à la fois, même s'il y a des circonstances particulières en 2017, gagner cette élection. Et par ailleurs, je me suis demandé comment depuis deux ans, il avait pu prendre le contrôle de l'État, notamment sur les questions régaliennes : la sécurité, le renseignement, la défense, le réseau d'armement... Et donc je me suis intéressé à comment l'homme nouveau qu'il prétend être, a pu prendre le contrôle de tout ça".

"Je me suis aperçu assez vite qu'il avait une stratégie par rapport à ces réseaux-là. Premièrement, contrairement à ses prédécesseurs, il n'a pas eu le temps de constituer ses propres réseaux. Il n'a fait que recycler et récupérer de très vieux réseaux, parfois. Il n'a pas une ambition collective, notamment parce qu'il n'avait pas de parti politique constitué et qu'il a même dû contourner les partis politiques constitués". Selon le journaliste, la stratégie d'Emmanuel Macron a donc été de passer par les plus vieux, les plus de 65 ans, parfois même ceux qui étaient avec Giscard, Mitterrand et Balladur. Il n'est donc pas du tout dans un renouvellement de la pratique politique. "Il est plutôt dans une pratique politique de la Ve République assez peu démocratique dans son fonctionnement".

Des réseaux de droite et de gauche se sont rassemblés

Pour Marc Endeweld, rien de nouveau dans la stratégie d'Emmanuel Macron : "Il a utilisé des jeunes d'une trentaine, voire même parfois d'une vingtaine d'années sans expérience politique, totalement malléables. Cette stratégie est une stratégie ancienne chez lui qui explique la fulgurance de son parcours. Il y avait déjà eu recours à la Banque Rothschild par exemple, où il séduisait des plus vieux, dans le système depuis longtemps, dans le pouvoir. Il leur apportait son bagage un peu plus culturel notamment". En résumé, le journaliste pense que les réseaux économiques de pouvoir ont poussé Emmanuel Macron, même ceux qui d'habitude se haïssent : "Macron a profité de circonstances exceptionnelles, notamment les difficultés judiciaires de Fillon et le repoussoir Marine Le Pen. Des réseaux de l'ombre de droite et de gauche se sont retrouvés derrière Macron". Diviser pour mieux régner, semble donc être la devise du chef de l'État.

"Quand il était ministre de l'Économie, il a déjà utilisé avec habileté Manuel Valls contre François Hollande, qui étaient tout de même Premier ministre et président de la République". Selon lui, cela va même au-delà des personnalités politiques : "Il a utilisé les réseaux transversaux, de droite et de gauche : tous les réseaux qui sont utilisés par les partis politiques au pouvoir, les réseaux d'influence, des communicants, des intermédiaires... Ils se sont tous rassemblés sous son ombrelle." Il donne un exemple à droite : "Il a réussi à rassembler les Chiraquiens anti-Sarkozystes comme les Sarkozystes. Et ce, depuis longtemps".

 

 

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

 

Retrouvez André Bercoff et ses invités du lundi au vendredi sur Sud Radio, à partir de midi. Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

Les rubriques Sudradio