single.php

Kalfon voudrait que Taubira "mette en accord sa pensée et ses actes"

Par Jérémy Jeantet

Le secrétaire national du Parti socialiste estime que, s'il était à la place de la ministre de la Justice, "avec le même type de contradiction", il en "tirerait les conclusions" pour lui-même.

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, le conseiller national du PS François Kalfon n'a pas caché ses états d'âme sur le projet d'inscription dans la Constitution de la déchéance de nationalité pour les binationaux condamnés pour terrorisme."Je suis moi-même interpellé, comme on dit, dans un mon intimité, des raisons de mon engagement à gauche", a confié le conseiller régional d'Ile-de-France."Il se trouve que j'ouvre ma gueule parce que je ne suis pas ministre", a poursuivi François Kalfon, évoquant le cas de Christiane Taubira qui a de nouveau fait état de ses doutes quant à la mesure défendue par Manuel Valls et François Hollande.Poursuivant sur la Garde des Sceaux, François Kalfon a confié qu'il souhaiterait "que Christiane Taubira puisse mettre en accord sa pensée et ses actes, ce serait un service qu'elle rendrait". Sans aller jusqu'à dire qu'elle devrait démissionner, le secrétaire national du PS a simplement indiqué qu'à sa place, "avec le même type de contradiction", il "en tirerai(t) les conséquences pour (lui)-même".Regardez l'interview de François Kalfon, secrétaire national du PS et conseiller régional d'Ile-de-France, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat

L'info en continu
09H
07H
05H
04H
00H
23H
22H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/