single.php

D. Rachline pour que "la loi ne permette plus d'employer ses proches"

Par Jérémy Jeantet

En réaction à l'affaire Pénélope Fillon, le sénateur-maire Front national de Fréjus dans le Var et directeur de campagne de Marine Le Pen "attend des réponses" du candidat de la droite et se dit favorable à une évolution de la loi pour qu'un parlementaire ne puisse plus employer un proche à son service.

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, David Rachline a réagi à l'affaire Pénélope Fillon, au lendemain de l'audition par les enquêteurs du candidat de la droite à l'élection présidentielle et de sa compagne."Il faut que M. Fillon s'explique, a lancé le sénateur-maire Front national de Fréjus et directeur de campagne de Marine Le Pen. La vraie question est surtout de savoir si le travail était réellement réalisé. On attend des réponses."

Le programme du FN détaillé le week-end prochain à Lyon

Questionné sur le fait de savoir s'il faut une évolution législative pour éviter ces soupçons, David Rachline n'a pas voulu trop s'avancer, alors que Marine Le Pen dévoilera le week-end prochain son projet présidentiel détaillé lors d'un grand meeting à Lyon. Il a tout de même glissé qu'il "vaut probablement mieux que la loi ne permette plus [à un parlementaire, NDLR] d'employer ses proches".Une position liée à l'affaire qui entoure les assistants parlementaires Front national au Parlement européen ? L'instance réclame en effet au parti de rembourser les salaires versés à deux collaborateurs parlementaires qui n'auraient travaillé que pour le parti. Pour David Rachline, ces deux affaires n'ont rien à voir : "Nos assistants au Parlement européen, personne ne leur fait le grief de ne pas avoir travaillé mais d’avoir des responsabilités politiques par ailleurs, ça n’a aucun sens."A quelques jours du grand lancement de campagne de la présidente du Front national, à Lyon, David Rachline annonce "une centaine d'engagements pour remettre la France en ordre en cinq ans, sur tous les sujets importants sur lesquels Marine Le Pen est attendue par les Français".

"Marine Le Pen va s'engager sur des mesures crédibles, efficaces"

"On en connaît déjà les grandes lignes, a poursuivi le directeur de campagne de Marine Le Pen. Le patriotisme économique, la lutte contre le communautarisme, redonner des moyens à nos forces de justice et nos forces de l’ordre, rendre la souveraineté au peuple français en limitant l’influence de l’Union européenne. Nous allons préciser tout cela et Marine Le Pen va s’engager sur des mesures crédibles, efficaces."S'il ne veut pas dévoiler en avant-première la teneur de ces engagements, David Rachline donne tout de même quelques pistes, notamment en matière de solidarité à l'égard des plus démunis : "La solidarité nationale doit s’effectuer d’abord à l’égard de nos compatriotes, avec une priorité nationale. Aujourd’hui, il n'y a pas de critère de nationalité dans les logements sociaux. C'est une situation qu'il faut faire évoluer. Chaque Français doit aussi bénéficier d’un emploi, il faut du patriotisme économique, du protectionnisme intelligent."

L'info en continu
23H
22H
21H
19H
18H
17H
16H
14H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/