single.php

Bernard Accoyer : "Macron est l'héritier et le candidat de la gauche"

Par Jérémy Jeantet

Le nouveau secrétaire général du parti Les Républicains et député de Haute-Savoie juge qu'Emmanuel Macron fait dans "le marketing politique" et la "démagogie" pour faire oublier "qu'il est le candidat de la gauche".

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, Bernard Accoyer a réagi à la gifle reçue par Manuel Valls lors de son déplacement de campagne en Bretagne."On ne peut que condamner tout geste de violence, a indiqué le nouveau secrétaire général du parti Les Républicains et député de Haute-Savoie. Les sociétés démocratiques font qu’il s’agit d’un débat d’idées, ce n’est pas un combat d’hommes. Rien ne peut justifier un acte de violence comme celui-ci."Interrogé sur la dynamique de la campagne présidentielle, qui semble plus favorable à Emmanuel Macron qu'à François Fillon si l'on se fie aux enquêtes d'opinion, Bernard Accoyer a commencé par relativiser la portée des sondages, avançant que "l'opinion est volatile et les sondages n'analysent pas la réalité de cette volatilité". Avant de s'en prendre à l'ancien ministre de l'Economie : "Emmanuel Macron fait du marketing politique, voudrait faire oublier qu’il est l’héritier de la gauche, le candidat de la gauche, soutenu par Ségolène Royal. Jean-Marc Ayrault a presque franchi le pas, François Hollande, parait-il, s’interroge. C’est le candidat de la gauche et il a besoin de cette communication, de cette attitude démagogique."Bernard Accoyer a également réagi au choix de Nathalie Kosciusko-Morizet pour être investie dans la circonscription de François Fillon, ce qui a entraîné la colère de Rachida Dati : "Elle a eu des propos excessifs, injustifiés. Elle est députée européenne, son mandat est loin d’être terminé. Il est normal que les investitures concernent des personnes comme Nathalie Kosciusko-Morizet. C’est un choix politique. Il s’agit que notre formation soit la plus efficiente avec ses sensibilités."

L'info en continu
23H
22H
20H
19H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/