single.php

Benoît Hamon votera le prolongement de l'état d'urgence

Par Jérémy Jeantet

S'il indique "garder ses convictions sur le fond", le député PS des Yvelines a prôné l'unité de la classe politique dans cette situation "de guerre".

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, le député PS des Yvelines Benoît Hamon a annoncé qu'il votera "le prolongement de l'état d'urgence, parce que je pense nécessaire qu'on ait effectivement les moyens de lutter contre la menace".Une période "exceptionnelle", pendant laquelle "les considérations politiques sont secondaires", a assuré l'ancien ministre de l'Education nationale, ajoutant que, "pendant l'état d'urgence, je ne pense pas que le débat politique puisse continuer comme si de rien n'était"."Sur le fond, on garde ses convictions, a toutefois précisé Benoît Hamon. Mais est-ce que c'est le moment de faire entendre des différences ? Il est des batailles qui apparaîtraient comme secondaires et futiles aux yeux des Français. La démocratie ne s'est pas interrompue pour autant, ce n'est pas une parenthèse dans la démocratie française, elle continuera de fonctionner. Mais il est important que les Français sentent la classe politique mobilisée."Des convictions qui l'amènent à exprimer "une réserve" sur la question de la déchéance de nationalité, ne voyant pas "le caractère dissuasif de la mesure" et craignant "la barrière symbolique" créée entre deux citoyens français égaux en droits. Une réserve qui, toutefois, "n'entame pas (son) adhésion globale", a-t-il ajouté.

Regardez l'interview de Benoît Hamon, député PS des Yvelines et ancien ministre de l'Education nationale, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.
L'info en continu
17H
16H
15H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/