Aurélien Pradié : "Que représente Benalla pour le chef de l'État ?"

Aurélien Pradié
Aurélien Pradié, député LR du Lot, était l'invité de Sud Radio jeudi 17 janvier 2019. Sud Radio

Aurélien Pradié, député Les Républicains du Lot, était l’invité politique de Patrick Roger jeudi 17 janvier 2019 sur Sud Radio, une émission à retrouver du lundi au vendredi à 7h40.

Il a réagi aux derniers rebondissements de l'affaire Benalla mais aussi aux derniers sondages qui donnent le parti dont il est membre en difficulté à trois mois des élections européennes. 

Les nouvelles révélations sur l'affaire Benalla sont du pain béni pour l'opposition, et Aurélien Pradié, invité du petit-déjeuner politique de Sud Radio, n'hésite pas à souffler sur les braises du scandale :

"La République compte encore de véritables petits voyous, Benalla est un petit voyou mais c’est un petit voyou qui est protégé ! Je pouvais avoir un doute jusque-là mais maintenant, j'en suis certain, sans esprit de complot."

"Nous pouvons dire clairement que, vu la situation de protection dont a bénéficié Benalla depuis plusieurs mois, cet homme-là a une valeur. Qu'est-ce qu'il représente pour le chef de l'État ? Pour l'appareil élyséen ? En tout cas, c'est certain que le nouveau monde d'Emmanuel Macron est au moins aussi pénible et peut-être pire que l'ancien monde."

Interrogé sur l'ampleur du scandale par Patrick Roger, Aurélien Pradié insiste encore sur sa gravité :


"Ce n'est pas une petite affaire et le président de la République devrait répondre. Dans quel autre pays européen le président de la République pourrait-il rester silencieux sur des affaires et des accusations aussi graves que celles-là ? C'est la sécurité de l'État qui est en partie en question et donc, celle des Françaises et des Français. Vous savez quand même que, devant la Commission d'enquête à l'Assemblée nationale, on jure. S'il y a eu parjure, Monsieur Benalla doit être condamné et si des membres du cabinet de l'Élysée ont parjuré, ils doivent être condamnés".

Aurélien Pradié : "S'il y a eu parjure dans l'affaire Benalla, il doit y avoir condamnation"

Au passage, Aurélien Pradié égratigne la présidente de la commission des lois à l'Assemblée dont il fait partie et à qui il reproche de "tout faire pour être aux ordres de l'Élysée. Son rôle devrait être de faire éclater toute la vérité, pas seulement d'obéir au doigt et à l'œil du président de la République". 


Concernant le voyage du chef de l'État de deux jours en Occitanie, Aurélien Pradié confirme qu'il sera sur place pour participer au débat. "Je lui ai déjà adressé une lettre ouverte dans laquelle je lui dirai tout ce que je pense de sa personnalité et de sa manière de blesser les Françaises, les Français et les maires. Et je lui redirai avec la même liberté de ton ! C'est une opération de séduction, et Emmanuel Macron ne me séduira pas. Emmanuel Macron n’est pas tout à fait ma tasse de thé, donc il pourra faire les yeux de cocker qu'il voudra, il ne me séduira pas."

Aurélien Pradié rappelle au passage que plusieurs maires lui ont dit, mardi en Normandie, qu'ils se "sentaient méprisés et que son ton était insupportable, et je lui redirai vendredi, je ne suis pas là pour lui servir la soupe".

Le député du Lot rappelle par ailleurs que le gouvernement s'est déjà déplacé voici quelques mois dans le Lot pendant une journée. "Vous savez ce qu'ils nous ont laissé comme héritage ? Un camping-car. On nous prend pour des gogos, il faut que la question des services soit replacée au cœur du débat."

Aurélien Pradié : "Ce qui nous manque à LR, ce sont des idées"

Concernant les européennes, Aurélien Pradié n'est pas en mesure de dire s'il y aura des "gilets jaunes" sur la liste LR.  "Avant de mettre un gilet jaune, on est avant tout un citoyen", rappelle-t-il. "Probablement que beaucoup des membres de la liste partageront le combat des "gilets jaunes".

Enfin, quant à l'hypothèse François-Xavier Bellamy pour conduire la liste LR, Aurélien Pradié estime que c'est "plutôt un bon candidat et que ce n'est pas un défaut qu'il ne soit pas bien connu par les Français".

 

Cliquez ici pour écouter  "L’invité politique”  avec Patrick Roger

 


Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio