single.php

Législatives dans l'Ariège - Martine Froger : "Hors de question que j'enlève ma candidature"

Par Aurélie Giraud

Législatives partielles en Ariège : le Parti socialiste ne soutient pas la candidate socialiste Martine Froger. Elle était l’invitée de Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio le 28 mars dans "Parlons Vrai chez Bourdin".

Bourdin Parkinson
Louis Margueritte était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio le 29 mars dans "Parlons Vrai chez Bourdin".

Martine Froger est candidate socialiste au second tour de la législative partielle de la première circonscription de l'Ariège. Avec 26,42% des voix, elle a été devancée au premier tour par Bénédicte Taurine, candidate LFI étiquetée Nupes, qui est arrivée en tête avec 31,18 % des voix.

Martine Froger : "Hors de question que j'enlève ma candidature parce qu'Olivier Faure me le demande !"

Le PS a confirmé soutenir la candidate LFI au second tour. Ce matin sur Sud Radio, Boris Vallaud a expliqué que "l'usage est que le candidat de gauche arrivé en tête soit soutenu par toutes les forces de gauche". "Le Parti Socialiste soutient la candidate LFI, mais je suis soutenue par les socialistes d'Ariège" rappelle Martine Froger. "Je suis suspendue pour avoir désobéi. Mais je suis socialiste depuis très longtemps et j'en porte les valeurs" tient-elle à préciser.

"Il est hors de question que j'enlève ma candidature parce qu'Olivier Faure me le demande !" fustige-t-elle. "Ça se décide en petits groupes, les militants ne sont même pas consultés" dénonce-t-elle. "C'est comme pour l'accord du Parti socialiste avec la NUPES, les militants n'ont jamais été appelés à voter". "Je suis portée par la Fédération de l'Ariège : plus de 95% des militants ont voté pour que je reconduise ma candidature".

"Bénédicte Taurine n'est pas socialiste mais LFI"

"J'ai écrit à Olivier Faure que si j'étais élue, je lui demandais de siéger dans le groupe du Parti Socialiste" ajoute Martine Froger. "Je ne veux pas être affiliée à la NUPES. Mais je n'ai toujours pas de réponse... Je vais observer mais je vais d'abord me tourner vers ma famille socialiste". Les deux candidates sont à gauche, "mais là il y a un vrai choix de société à faire" estime-t-elle. "Bénédicte Taurine n'est pas socialiste mais LFI". Et pour Martine Froger, "LFI supprime le débat et représente le chaos et le tumulte. Moi je veux incarner une gauche de responsabilité, de progrès et qui propose".

La candidate est soutenue par Carole Delga, par la maire de Paris Anne Hidalgo et l’élu de Montpellier, Michaël Delafosse. Elle est également soutenue par la candidate Renaissance. Pour autant, Martine Froger affirme ne pas être une candidate cachée d'Emmanuel Macron. "Je n'étais pas à la préfecture quand elle a appelé à reporter les voix sur ma candidature, ça n'engage qu'elle" se défend la candidate socialiste. "Je suis contre la politique très verticale et très brutale du président Macron".

 

 

 

Prenez la parole en appelant le 0 826 300 300

Retrouvez "Parlons Vrai chez Bourdin" du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast.

Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de  “Parlons Vrai chez Bourdin”

 

L'info en continu
18H
17H
15H
14H
13H
12H
11H
10H
Revenir
au direct

À Suivre
/