Viaduc effondré à Gênes : 4 victimes françaises, le parquet de Paris ouvre une enquête

Alors que le Quai d'Orsay a annoncé que 4 ressortissants français figuraient parmi les victimes de l'effondrement du viaduc de Gênes, le parquet de Paris a décidé d'ouvrir une enquête. 

Thumbnail

Le bilan s'alourdit d'heure en heure après la catastrophe qui s'est déroulé à Gênes ce mardi. L'effondrement du pont Morandi a causé la mort de 39 personnes dont 4 Français, a annoncé ce mercredi le ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères. 

Originaires de la région Occitanie, Mélissa, Nathan, Axelle et William se rendaient tous ensemble à un festival de musique en Sicile lorsque le pont s'est effondré, les faisant basculer dans le vide. Âgés d'une vingtaine d'années chacun, ils ont rapidement été identifiés. 

48 heures après la catastrophe, les chances de retrouver des personnes en vie sous les décombres s'amenuisent chaque minute. Les chances de retrouver des survivants sont quasiment nulles alors que plusieurs portés disparus manquent toujours à l'appel. 

Le parquet de Paris a de son côté ouvert une enquête pour "blessures involontaires et homicides involontaires". L'enquête a été confiée à la direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN).