single.php

Ukraine : Europe Prykhystok, un refuge pour les enfants

Par Jean Baptiste Giraud

En France, l'association Europe Prykhystok propose des séjours refuge pour les enfants d'Ukraine dans les localités françaises.

Ukraine
Des frappes sur la ville de Kiev. (Dimitar DILKOFF / AFP)

Les autorités Ukrainiennes ont récemment annoncé que plus de 16.000 enfants ont été déplacés d’Ukraine en Russie.

Ukraine : écouter les victimes de guerre

La souffrance des familles dure depuis un an, dans ce conflit en Ukraine. Une association, Europe Prykhystok, fait office de refuge pour les enfants ukrainiens. "J’étais aux États-Unis et me suis trouvé en France au début de la guerre, se souvient Benjamin Abtan. Je connaissais beaucoup de personnes en Ukraine dans le milieu des ONG. Je voyais qu’après quelques semaines, l’immense solidarité était en train de diminuer à l’ouest, quand les besoins augmentaient en Ukraine."

"J’ai monté cette association pour voir comment aider au mieux les victimes de la guerre en allant les écouter. Les enfants, les déplacés, les associations qui travaillent avec… Comment pousser les acteurs locaux à répondre à leurs besoins ? Nous avions préparé de l’immigration de long terme, et nous sommes allés les voir. Ils nous ont raconté une histoire entièrement différente. Ils nous ont dit « ce dont nous avons besoin, c’est que nos enfants puissent aller respirer, et nos familles aussi »."

 

Des séjours répit pour les enfants

"Il y a des enfants qui souffrent, qui sont brutalisés, enlevés, violés… , rappelle Benjamin Abtan, de l'aassociation Europe Prykhysto. On a commencé à organiser des séjours de répit. Les enfants étudient sur Zoom, en ayant enchaîné Covid et guerre, très peu d’écoles ayant des abris en Ukraine. Nous organisons ces séjours de répit." Comment fonctionnent ces séjours ? "Nous prenons ces enfants la plupart du temps de famille déplacée, des orphelins récents ayant perdu leur père au front. Ils viennent de la frontière avec la Russie comme de l’ouest de l’Ukraine."

"Ils peuvent venir pendant deux ou trois semaines, voire plus, rejoindre une localité française pour des séjours de vacances et de rencontres avec les jeunes Français." Notamment en Occitanie, où des accueils d’enfants ukrainiens sont organisés. "C’est une région qui a accueilli des dizaines d’enfants. C’est une manière d’arrimer l’Ukraine à l’Europe et de montrer la solidarité, autrement que par le militaire ou le diplomatique. Nous avons déjà organisé 21 séjours pour 437 enfants dans 21 localisations dans six régions en France. On attend plus de villes, de régions et d’associations pour accueillir des groupes de 5,10, 15 enfants."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Benjamin Glaise.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
16H
15H
14H
13H
12H
11H
10H
Revenir
au direct

À Suivre
/