Trois jihadistes tués par...des sangliers en Irak

Trois combattants de l’État islamique ont perdu la vie, dimanche, dans le sud de Kirkouk, après une attaque de sangliers, selon plusieurs journaux locaux.

Thumbnail

Attaqués par des sangliers déchaînés, trois jihadistes du groupe État islamique ont été tués dans une ferme située à Rashad, à 53 kilomètres au sud de Kirkouk, rapporte Le Parisien et plusieurs journaux locaux. Selon le site Alsumaria News, des combattants auraient ensuite pris "leur revanche sur les porcs qui ont attaqué" la ferme, sans donner plus de précisions sur la méthode. 

Cette région d’Irak serait touché, depuis plusieurs mois, par une prolifération de sangliers, selon l’agence de presse Chine Nouvelle. En cause : la baisse de la population dans la région suite à la conquête de l’État islamique. Cité par l’agence chinoise, un agriculteur assure que "la prolifération des porcs menace clairement le secteur agricole", les bêtes s'en prenant aux arbres et aux plantes...et maintenant aux jihadistes.