Olivier Minne : "Les speakerines étaient les hôtesses de la télévision"

Olivier Mine
Olivier Minne était l'invité de Valérie Expert dans "le 10h - midi" sur Sud Radio. SUD RADIO

Olivier Minne était l’invité de Valérie Expert, Rémy Pernelet et Gilles Ganzmann sur Sud Radio vendredi 9 novembre 2018 dans "Le 10h - midi". Présentateur de télévision franco-belge, ancien speaker à la télévision, il est l'auteur du livre Speakerine  aux éditions du Rocher.

Bien avant les bandes-annonces, quand la télévision prenait le temps d'accueillir ses téléspectateurs par des mots doux, les speakerines ont été, pendant plus de quarante ans, des hôtesses aimables et jolies qui présentaient les programmes à venir et comblaient les coupures à l'antenne. 

 


 

Olivier Minne : "Les speakerines n'étaient pas des potiches"

Dernier "speakerin" à avoir fait une annonce de programme sur France 2, Olivier Minne a été formé et mis à l'antenne par la première speakerine, Jacqueline Joubert. Il a réussi le passage de speakerin à présentateur. 

Il raconte, dans son ouvrage, l'âge d'or de la télévision et l'histoire de ces femmes qui ont séduit des générations de téléspectateurs : Jacqueline Joubert, Catherine Langeais, Jacqueline Caurat, Jacqueline Huet, Denise Fabre, Évelyne Leclercq, Fabienne Égal, Dorothée, Évelyne Dhéliat... Les speakerines, loin d'être de simples potiches, se sont battues pour l'égalité des droits dans un monde dirigé alors par les hommes.  

C'est un retour aux sources pour Olivier Minne qui avait déjà écrit un livre sur les speakerines il y a vingt-deux ans. Celui-ci est sorti à quelques mois de l'anniversaire de la RTF, l'ancêtre de l'ORTF. "La RTF, c'est le début de la télévision française moderne. Dans un an, cela fera 70 ans que Jacqueline Joubert, la doyenne des speakerines, a fait sa première apparition sur une antenne en France."

"Je pensais intéressant de revenir, à travers le regard de ces femmes, sur ce qui avait été le début de cette aventure. C'était en fait une nouvelle technologie mise en place par des ingénieurs. Mais il fallait encore inventer comment la nourrir par des programmes ! Ces femmes ont beaucoup contribué à donner un sens aux images que cette technologie allait diffuser."

"Elles étaient les hôtesses aimables, gentilles, jolies et douces de la télévision"

Pourtant, des décennies plus tard, les speakerines ont disparu, fait remarquer Valérie Expert à son invité... "Elles ont disparu parce que la télévision est soumise à une forme de darwinisme, comme tout secteur. Les speakerines étaient nées parce que la technologie était fragile et inconnue. Elles étaient les ambassadrices de cette technologie et des petits récepteurs qu'il fallait vendre à tout prix et qui coûtaient une fortune. Elles étaient les hôtesses aimables, gentilles, jolies, douces et chaleureuses, qui allaient leur expliquer ce qu'ils allaient voir dans l'instant d'après, ou dans les heures qui allaient suivre. Aujourd'hui, on n'a plus besoin d'elles, il y a les bandes annonces..."

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert, Rémy Pernelet et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h30 sur Sud Radio dans "le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !



 

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio