Michèle Bernier : "Le cinéma peut être cruel pour les femmes !"

La comédienne Michèle Bernier était l’invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 8 septembre dans "Le 10h - midi". Elle revient pour la cinquième saison de la série "La Stagiaire", diffusée tous les mardis à 21H05 sur France 3.

Michèle Bernier, invitée de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Michèle Bernier - "La Stagiaire" : "À chaque fois, ce sont des belles surprises d'audiences !"

La cinquième saison de la série "La Stagiaire" a démarré le 25 août dernier sur France 3. "À chaque fois, ce sont des belles surprises d'audiences !", se réjouit Michèle Bernier au micro de Valérie Expert et Gilles Ganzmann. Une sixième saison est en tournage.

 

"Lorsqu'on m'a proposé ce rôle, c'était la période où les séries policières commençaient à affluer à la télévision, se souvient la comédienne. On cherchait un peu des 'personnages', il y avait déjà des juges, des flics. Ce personnage un peu atypique de 'stagiaire' comme on dit dans le jargon du métier, auditrice judiciaire, a décidé de changer de vie à 50 ans. J'ai trouvé cette idée extrêmement moderne ! Et puis on voit souvent dans les séries policières des femmes seules, désespérées, avec des enfants insupportables, des problèmes terribles ; or, la stagiaire a une famille soudée, qui apporte la comédie dans la série", ajoute-t-elle.

 

"Je préfère avoir un public masqué plutôt que les gens ne puissent pas rentrer dans les salles !"

Au moment du confinement, Michèle Bernier était sur scène pour son spectacle. "Normalement je reprends le 15 novembre, mais dans quelle condition ?, s'interroge-t-elle. C'est un jour avec, un jour sans... Le problème que l'on a c'est que les gens ont reporté avec nous les dates, personne ne s'est fait rembourser, merci cher public, mais comment faire avec la distanciation ? C'est un tirage au sort complètement aléatoire ! Financièrement, c'est compliqué pour toutes les salles", explique-t-elle.

"Il faut que tous les gens puissent être payés, engagés, chaque salle devra installer des gestes barrières et donc du personnel en plus. Je préfère avoir un public masqué plutôt que les gens ne puissent pas rentrer dans les salles ! Le cinéma commence un peu à reprendre, les gens commencent à avoir confiance, on va espérer que les choses vont redémarrer, on a tellement vécu ça comme un coup de poing dans la figure qu'on est sonnés..."

 

"Le cinéma peut être cruel pour les femmes !"

"J'aimerais bien tourner des 'mères-courage', confie Michèle Bernier, être une femme qui défend la difficulté d'être une femme dans certains milieux". Interrogée sur le milieu du cinéma, "il y a un no man's land entre 45 et 70 ans !, estime avec humour la comédienne. Entre le moment où on pense qu'on n'embrasse plus les garçons et celui où on est assez vieille pour être une grand-mère, il y a tout ce temps où on se demande ce qu'on va faire de notre vie !"

"Dans le cinéma, notamment la comédie, qui est ce qui marche le mieux, on n'y a pas toutes droit, ajoute Michèle Bernier. Il faut être aussi très mince, il y a des tas de paramètres très compliqués ! Mon conseil à toutes les actrices : faites de la scène ! Ne soyez pas dépendantes de ce monde qui peut être cruel pour nous quelques fois..."

Michèle Bernier continue sa tournée et "espère de beaux projets pour 2022 !"

 

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !