single.php

Législatives : carton plein pour le RN dans le Gard

Par Jean Baptiste Giraud

En sus d'une forte progression en sièges lors des élections législatives, le RN a également fait le grand chelem dans neuf départements.

législatives
Jordan Bardella le 2 juillet 2024, à Paris (Dimitar DILKOFF - AFP)

Pas de majorité pour le RN aux élections législatives, mais une progression constante. Dans neuf départements, il réalise même le grand chelem : Pyrénées-Orientales, Tarn et Garonne... Ou le Gard, département où l'extrême droite totalise 54,79% des voix.

Législatives : un travail d'implantation du RN

Pierre Meurin est élu député RN du Gard. Certains territoires sont-ils acquis au RN ? "Rien n’est jamais acquis, mais il y a des territoires avec un enracinement très fort. C’est lié au parti, à la sociologie électorale, mais aussi à un travail d’implantation de longue haleine de certains élus depuis des années."

"Je pense à Julien Sanchez, qui a conquis la mairie de Beaucaire en 2014, à Yoann Gillet, Nicolas Meizonnet. Avec les quatre députés du Gard en 2017, le travail d’implantation très fort qui a été fait a rayonné sur les deux autres circoncriptions. La cinquième est la plus grande et la plus rurale, avec Alexandre Allegret-Pilot, et la sixième a vu l’élection de Sylvie Josserand, élue députée européenne."

Mieux préparer les investitures

Pour autant, le RN n’a pas atteint la majorité absolue, malgré sa progression. Jordan Bardella a reconnu des erreurs dans la campagne. Faut-il changer certaines choses au sein du parti nationaliste ? "Souvenons-nous quand même qu’en 2012, il y avait deux députés FN, puis 8 en 2017, puis 89 en 2022, rappelle Pierre Meurin, député RN du Gard. Nous sommes là un peu plus de 140. Cela reste une très forte progression."

"En revanche, nous sommes partis en campagne avec cette idée que Jordan Bardella puisse gouverner la France et Marine Le Pen diriger notre groupe majoritaire. C’est en effet une déception. Jordan Bardella reconnaît des erreurs, c’est tout à son honneur. Il faut mieux préparer nos investitures, nous professionnaliser pour éviter des erreurs de casting et de stratégie. C’est notre rôle de franchir le dernier pas de l’institutionnalisation."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Benjamin Glaise.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/