single.php

Conflit Ciotti / LR : vers des élections annulées ? 

Par Jean-Baptiste Giraud

Alors que les candidatures sont déposées pour législatives, comment s'y retrouver entre deux candidats LR, pro ou anti Ciotti ?

Eric Ciotti
Le président des Républicains (LR) Eric Ciotti s'adresse aux médias à la sortie du siège du parti, le 13 juin 2024 à Paris (Stéphane de Sakutin - AFP)

Le feuilleton continue du côté droit de l’échiquier politique. À Nice, LR présente ainsi un candidat contre son propre président, Éric Ciotti, qui a appelé à une alliance avec le RN.

Pro ou anti Ciotti : "Les électeurs ne sont pas trompés"

La justice lui a récemment donné raison : il demeure président de son parti. "La question au fond est qui aura l’investiture, légalement parlant, au sens des statuts du parti LR, résume Maître Louis Le Foyer de Costil, avocat en contentieux électoral et droit des élus. Ce n’est pas parce que vous êtes président que vous avez le droit d’investir les candidats. Juridiquement, si les statuts sont bien faits, il ne peut y avoir qu’un seul candidat LR. S’il y en a plusieurs, cela pose une question de droit électoral."

Éric Ciotti comme son adversaire LR ne pourront pas tous deux utiliser le logo et le nom LR ? "Les électeurs ne sont pas trompés. L’information est passée et chacun vote de manière sincère. Il n’y a pas d’influence sur la sincérité du scrutin. Mais le fait d’avoir le logo ou non, penser voter pour LR a une influence : les gens ne votent pas que pour le nom du candidat. Si le résultat est serré, cela peut aller jusqu’à une annulation de l’élection."

Des candidats qui financent qui ?

"Le juge va vérifier s'il y a manœuvre fraudeuse, tromperie. La question est de savoir si l’écart de voix a été suffisant pour changer l’élection, résume Maître Louis Le Foyer de Costil, avocat en contentieux électoral et droit des élus. S’il y a un écart de 10%, bien sûr… Mais s’il n’y a que quelques centaines de bulletins d’écart... Il faut que que ce soit quand même très serré pour que le juge accepte d’annuler l’élection, car c’est tout de même une décision assez forte."

Quid du financement ? "Quand on est candidat, on est associé à un parti, et cela sert pour recevoir un financement public en fonction du résultat des législatives. Ce sont les candidats qui vont remplir qui pourra avoir les financements. Cela peut paraître bizarre mais les deux pourraient indiquer LR. Je ne sais pas comment ils ont dû faire."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Benjamin Glaise.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
00H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/