Eric Dupont-Moretti "continue en qualité de Garde des Sceaux à ne pas aimer les magistrats"

Les syndicats de magistrats ont appelé à des rassemblements le 24 septembre 2020 à 13 heures pour protester contre le Garde des Sceaux.

Eric Dupont-Moretti avant un rendez-vous à l’Elysée le 20 février 2019. (Photo by LUDOVIC MARIN / AFP)

Eric Dupont-Moretti, Garde des Sceaux, a annoncé une enquête administrative sur l’affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy. Trois procureurs du Parquet national financier (PNF) sont concernés, ce qui a fait vivement réagir Joël Espel, délégué régional de l’Union syndicale des magistrats, interviewé par Clément Bargain pour Sud Radio.

Il explique que ce n’est pas l’enquête en elle-même qui "surprend" le syndicat mais "que cette enquête soit annoncée par voie de communiqué de presse". "Les noms de collègues qui sont encore en activité qui la semaine prochaine vont devoir requérir pour le compte du PNF dans des dossiers sont ainsi jetés en pâture par un communiqué de presse de la chancellerie."

Mais ce n’est pas uniquement cette enquête administrative qui a entraîné un appel à des rassemblements contre le ministre de la Justice de la part des syndicats de magistrats. Les propos tenus par Eric Dupont-Moretti sur l’Ecole nationale de la magistrature, qu’il a jugée habitée par une culture de l’entre-soi, ont également créé des tensions.

C’est ce qu’explique au micro de Clément Bargain Sarah Massoud, secrétaire nationale du syndicat de la magistrature. "On voit bien là, qu’on est encore dans de l’invective et dans de l’affect." Eric Dupont-Moretti "n’aimait pas les magistrats, et il continue en qualité de Garde des Sceaux à ne pas aimer les magistrats."

Les magistrats, à la suite de l'appel de leurs syndicats, devraient se rassembler ce 24 septembre 2020 à 13 heures devant chaque magistrature.

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !