single.php

Automobiles : explosion des fraudes aux plaques d’immatriculation

Par Jean Baptiste Giraud

De plus en plus d'automobiles voient leur plaque d'immatriculation dupliquée. Comment enrayer ce phénomène ?

automobiles
Un million d'automobiles victimes de doublettes de plaques d'immatriculation. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Les fraudes aux plaques d’immatriculation sur les automobiles ont presque doublé en dix ans dans l'Hexagone. Pourquoi une telle ampleur, et pour quoi faire ?

Automobiles : aucun justificatif à fournir pour une plaque

"Un million de Français auraient fait l’objet de ce que l’on appelle une « doublette », explique Pierre Chasseray, délégué général et porte-parole de l'association 40 millions d'automobilistes. C’est un délit, punissable d’une amende et de prison. Cela reste délictuel. On n’arrive pas à mettre fin à ce fléau, qui s’amplifie. Si on double votre plaque, c’est parce que la surveillance du stationnement dans les grandes villes se fait via celle-ci. Les radars, la vignette d’assurance également. Les délinquants l’ont bien compris, et dupliquent votre plaque d’immatriculation."

"Pour faire une fausse plaque, c’est facile : vous allez demander chez un cordonnier ou dans un centre auto. Et on ne vous demande aucun justificatif. Il n’y a même pas besoin de carte grise, ce que, en tant que délégué général de 40 millions d'automobilistes, je ne savais pas. Je suis donc allé à l’Assemblée Nationale."

Bientôt une nouvelle loi votée

"Avec Luc Jesmard, le député de Loire-Atlantique, nous avons proposé une loi simple. À partir du moment où elle sera votée et entrera en vigueur, potentiellement au 1er Janvier prochain, on devra présenter la carte grise, une pièce d’identité pour faire une plaque d’immatriculation. Ce n’est que du bon sens. Ce texte a de petits écueils : nous n’avons pas prévu la sanction possible pour le vendeur qui ne demandera pas les pièces d’identité. Nous nous sommes dit qu’il fallait commencer par les fondations, mettre un garrot sur cette hémorragie de plaques doublées. La sanction dépend du ministre de l’Intérieur."

Un automobiliste en Charente a reçu 64 PV de stationnements parisiens… "Vous devez aller à la gendarmerie, faire un dépôt de plainte. Il vous faudra faire une nouvelle demande de plaque d’immatriculation. Le problème est que les fraudeurs copient la même voiture : marque, modèle, couleur… Cela va être dur pour vous de montrer que ce n’est pas vous qui étiez stationné. Et là, 22000 à 26000 personnes en France vivent un enfer chaque année, perdent leur permis de conduire."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
14H
13H
12H
10H
09H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/