Affaire Delphine Jubillar : "Les enquêteurs sont dans une impasse"

Christine Bouillot, journaliste, correspondante Sud Radio à Toulouse (Occitanie), était interviewée dans "Sud Radio vous explique" sur Sud Radio le 17 décembre 2021. "Sud Radio vous explique" est diffusée tous les jours à 7h45 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Un an après la disparition de Delphine Jubillar, il n’y a toujours ni corps, ni aveux. Séverine, la compagne de Cédric, est sortie libre de sa garde à vue.

Affaire Delphine Jubillar : "Le mystère s'est épaissi"

Pour cette date anniversaire, les enquêteurs avaient décidé de frapper fort en plaçant en garde à vue la nouvelle compagne de Cédric Jubillar. "C’est à la gendarmerie de Gaillac que les auditions de Séverine ont eu lieu pendant pas moins de 38 heures, explique Christine Bouillot, correspondante Sud Radio à Toulouse. Elle avait été interpellée à son domicile le 15 décembre au matin. Une perquisition a été effectuée chez elle. Puis, cette femme de 44 ans a été emmenée dans les locaux de la brigade de gendarmerie. Elle a été interrogée par les enquêteurs de la section de recherche de Toulouse."

"C’est eux qui mènent l’enquête sur commission rogatoire des deux juges d’instruction désignés par le parquet de Toulouse pour essayer de faire la lumière sur cette affaire. Avec sa remise en liberté sans aucune charge retenue contre elle, on peut dire que le mystère s’est épaissi." Cédric Jubillar est en détention, à l’isolement, depuis six mois. Sa troisième demande de remise en liberté a été rejetée hier." Il y aura forcément un appel de la part de son avocat. Mais les enquêteurs sont dans une impasse : il n’y a pas de corps. Les charges matérielles qui pèsent sur Cédric Jubillar sont relativement minces pour un procès en assises. Ce sont des faisceaux d’indice plutôt que des indices matériels probants."

"Séverine aurait pu avoir des confidences de Cédric"

Qu’est-ce que les enquêteurs cherchaient à savoir ? Si elle avait eu des confidences de la part Cédric Jubillar ? "Absolument, c’était un coup de poker, confirme Christine Bouillot, correspondante Sud Radio à Toulouse. Ce n’était pas un hasard si cette femme a été interpellée le jour anniversaire de la disparition de Delphine. C'était pour causer un électrochoc. Séverine aurait pu avoir des confidences de la part de Cédric. Ils se sont rencontrés avant, quand le couple Jubillar fonctionnait. Elle a commencé une relation avec Cédric, dit-elle, quand y a eu des battues pour chercher le corps."

Il se dit que Cédric Jubillard aurait fait des confidences à des détenus en détention en parlant à travers les grilles de sa cellule. "Je rappelle qu’il est à l’isolement. Les enquêteurs voulaient confronter Séverine à ses déclarations. Elle a beaucoup parlé à la presse et sur les réseaux sociaux. Séverine a déjà été interrogée en juillet dernier. Elle avait déjà été mise en garde à vue, et avait expliqué avoir des doutes quant à la version de Cédric Jubillar."

Retrouvez l'émission Sud Radio vous explique tous les jours dans la matinale animée par Patrick Roger et Cécile de Ménibus

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !