éditorial

L'édito de Michaël Darmon

A propos...

Journaliste au service économie et politique de TF1 de 1990 à 1993, il est le correspondant de la RTBF à Jérusalem de 1992 à 1993. En 1994, il entre à France 2, au sein du service politique. Il suit l...
Michaël Darmon ©Anthony Ghnassia
Politique

Macron annonce un plan d'action inédit contre la radicalisation en prison

L'État a décidé de prendre à bras-le-corps le problème de la radicalisation en prison.

 

La lutte contre la radicalisation. Dans son discours sur la sécurité, Macron a eu une petite phrase : ‘Des plans d’action seront établis pour prévenir les menaces et mettre en place des organisations pour identifier les comportements les plus à risques.’

Derrière cette formule, volontairement vague, il y a un plan inédit concernant la radicalisation en prison. Tous les spécialistes le disent, c’est le premier centre de radicalisation. Les services de renseignement ont décidé de recruter plusieurs centaines d’agents au profil spécial, des individus repérés comme suspects de radicalisation, laissés en liberté et qui vont être des agents infiltrés dans les prisons. Réactiver le renseignement humain figure donc dans les méthodes décidées par le Centre national de lutte antiterroriste, piloté par le préfet Bousquet de Forian.

Sur le plan des nouveautés technologiques, encore de l’infiltration. Des portables injectés sur les marchés parallèles et déjà placés sur écoute, ce que personne ne pourra déceler.

Écoutez l'édito de Michaël Darmon dans le Grand Matin Sud Radio, présenté par Patrick Roger et Sophie Gaillard

 

Les rubriques Sudradio