Visite de Macron à Dammartin-en-Goële : "Je ne sais pas du tout si c’est une bonne chose"

Emmanuel Macron se rendra, le 11 mars 2021, à Dammartin-en-Goële, lieu de la neutralisation des frères Kouachi après les attentats contre Charlie Hebdo. Une visite qui n'est pas du goût de tous les habitants. Reportage de Clément Bargain.

Emmanuel Macron va se rendre à Dammartin-en-Goële où, en janvier 2015, une opération de police avait permis de neutraliser les terroristes ayant attaqué Charlie Hebdo et qui s’étaient retranchés dans une imprimerie. (Photo by DOMINIQUE FAGET / AFP)

Une visite d’Emmanuel Macron est prévue le 11 mars 2021 à Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne) où, en janvier 2015, avaient été neutralisés les frères Kouachi, les terroristes ayant attaqué, quelques jours auparavant, la rédaction de Charlie Hebdo tuant 12 personnes.
Lors du déplacement, qui se déroule dans le cadre de la Journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme, le Président rencontrera Michel Catalano, l’imprimeur qui avait été pris en otage et avait sauvé un de ses employés. Reportage de Clément Bargain.

"C’était vraiment une scène de guerre"

En face de l’imprimerie où s’étaient retranchés les frères Kouachi habite Jocelyne, encore très marquée par les événements qui se sont déroulés le 9 janvier 2015. "Traumatisant. C’est sûr qu’on y pense toujours." "On revoit tout le temps la scène", confie-t-elle. "C’est comme si c’était hier."

Les habitants du quartier conservent des souvenirs très vifs de l’événement. Comme Allan qui décrit "les hélicoptères qui passaient juste au-dessus de nous, c’était vraiment une scène de guerre, avec des gendarmes, des policiers partout, armés jusqu’au bout des doigts". "On a entendu ici la mise à feu", se souvient-il.

 

"Je voudrais qu’il y ait des actes, justement, pour que ça ne recommence pas"

Ces déflagrations, Marie-Noëlle, qui vit à quelques mètres de l’imprimerie, s’en souvient très bien. Elles l’ont terrorisée. "La maison a tremblé, d’ailleurs il y a encore des portes qui se ferment et qui s’ouvrent toutes seules."
Pourtant, la visite d’Emmanuel Macron, Marie-Noëlle la regrette : elle voudrait passer à autre chose. "C’est remettre encore les gens devant des choses tristes. Je ne sais pas du tout si c’est une bonne chose."

Un avis partagé par un autre voisin, Jean-Pierre : "il ferait mieux de s’occuper réellement des problèmes qui ont lieu avec les terroristes et avec le terrorisme, ce qui n’est pas fait en réalité". "Ils font soi-disant des lois, mais c’est du blabla, uniquement", estime-t-il. "Je voudrais que ça ne recommence pas, je voudrais qu’il y ait des actes, justement, pour que ça ne recommence pas."

 

Cette visite est la première du chef de l’État dans la commune depuis son élection. François Hollande, en 2016, avait, lui, inauguré les nouveaux locaux de l’imprimerie.

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !