Perpétuité requise pour le père de Bastien, 5 ans pour la mère

L’avocat général a présenté ses réquisitions dans le procès des parents du petit Bastien, mort enfermé dans un lave-linge. Si la perpétuité a été requise contre le père de l’enfant, la complicité n’a pas été retenue pour la mère, contre qui l’avocat général a requis une peine de 5 ans de prison.

Thumbnail

Le verdict est attendu dans la soirée. Les parents du petit Bastien, qui comparaissent depuis lundi devant les assises de Seine-et-Marne, sont accusés du meurtre de leur enfant, décédé à l'âge de 3 ans, enfermé dans un lave-linge.L'avocat général a présenté ses réquisitions, demandant la prison à perpétuité pour le père, Christophe Champenois, 36 ans, accompagnée d'une peine de sûreté de 30 ans.En revanche, la complicité de meurtre n'a pas été retenue à l'encontre de la mère, Charlène Cotte. Elle risque 5 ans de prison pour violences."J'ai beaucoup de procès d'assises derrière moi, mais je dois l'avouer, je n'avais jamais atteint ce niveau d'horreur", a notamment déclaré l'avocat général.Le verdict est attendu plus tard dans la journée, probablement dans la soirée.


Revenir
au direct

À Suivre
/