Un tractage de militants royalistes a tourné à l'affrontement avec des jeunes lycéens, devant un établissement de Marseille ce jeudi matin.

Une rixe a éclaté ce jeudi devant le lycée Périer, situé dans le VIIIe arrondissement de la cité phocéenne. Au départ, plusieurs militants de l'Action française, groupe royaliste classé à l'extrême droite, procédaient à un tractage devant les portes de l'établissement lorsqu'un lycéen a jeté l'une des affiches distribuées. S'en est suivie, selon la police, une bagarre au cours de laquelle un élève a été blessé.

Si l'on en croit nos confrères de France 3, le jeune homme âgé de 17 ans aurait tenté de s'interposer, en compagnie de l'un des surveillants et du CPE, avant d'être violemment frappé par les militants extrémistes. Il souffre de blessures au niveau de l'arcade sourcilière et de l'oreille, qui ont nécessité la pose de points de suture.

Sur sa page Facebook, l'Action française Provence a parlé d'un "accueil tendu" lors du tractage et affirme avoir "répondu avec fermeté aux agressions pitoyables de la bourgeoisie, pseudo communiste et révolutionnaire, en manque d'adrénaline et d'insolence". La police a ouvert une enquête.

 

Les rubriques Sudradio