Les occupants de l'université du Mirail évacués

Les forces de l'ordre ont évacué, mardi 23 décembre, les occupants de l'université Jean-Jaurès de Toulouse.

Thumbnail

Les 25 militants encore endormis sur le site de l'Université ont été délogés ce mardi matin 23 décembre dans le calme. Ils occupaient le campus depuis le 24 novembre. Date à laquelle ils avaient décidé de protester contre leurs conditions d'études et le manque de moyens de la faculté, mettant en cause également "les violences policières" et la "répression des manifestations", après la mort de Rémi Fraisse, le 26 octobre, sur le site du barrage de Sivens.En réaction, le président de l'Université, Jean-Michel Minovez, avait saisi le tribunal administratif en référé, le 2 décembre, pour "occupation illégale du domaine". Le juge administratif a ordonné l'évacuation des occupants "sans délai" ces derniers jours. L'entrée de la faculté et plusieurs salles de cours étaient occupées depuis près d'un mois.