Jawad Bendaoud, le logeur des jihadistes du 13 novembre, renvoyé en correctionnelle

Jawad Bendaoud, le logeur des jihadistes du 13 novembre, renvoyé en correctionnelle
Jawad Bendaoud, le logeur des jihadistes du 13 novembre © Capture d'écran BFM TV

Le logeur des jihadistes du 13 novembre, Jawad Bendaoud, a été renvoyé devant le tribunal correctionnel pour "recel de malfaiteurs terroristes".

Souvenez-vous, son interview totalement surréaliste, accordée à nos confrères de BFM TV, avait suscité autant l'indignation que les moqueries quelques jours après les terribles attentats de Paris et Saint-Denis de novembre 2015. Jawad Bendaoud, surnommé le "logeur des jihadistes du 13 novembre" a été renvoyé devant le tribunal correctionnel.

Alors que l'intéressé a toujours nié connaitre l'identité de ses locataires et notamment Abdelhamid Abaaoud, tué lors d'un assaut du raid le 18 novembre 2015, la justice n'a pas été convaincu par sa ligne de défense, considérant au contraire qu'il savait à qui il avait à faire mais qu'il n'avait cependant pas connaissance de leur projet d'attentat imminent.

Les magistrats instructeurs ont ainsi ordonné que M. Bendaoud, ainsi que l'un de ses proches Mohamed Soumah, soient jugés pour le chef d'inculpation de délit de "recel de malfaiteurs terroristes". Les deux individus avaient été initialement mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle", un délit passible de la cour d'assises spéciale, mais le parquet de Paris avait entre temps demandé la requalification des faits.

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio