Le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Fessenheim a été arrêté suite à un dysfonctionnement dans la partie non-nucléaire de la centrale. Il pourrait être relancé mercredi.

Mardi, en début de soirée, le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Fessenheim, dans le Haut-Rhin, a été mis à l'arrêt après un dysfonctionnement dans la partie non nucléaire de la centrale. C'est ce qu'a indiqué EDF dans la foulée.

L'entreprise a précisé que cet arrêt "devrait être de courte durée" et fait suite à un "dysfonctionnement constaté lors d'un essai périodique mené sur un équipement de secours". La reprise du réacteur pourrait avoir lieu dès mercredi.

Cet incident intervient alors que Fessenheim s'est imposé comme l'un des thèmes de la campagne présidentielle après que François Hollande et le Gouvernement a entamé le processus de fermeture de la centrale à horizon 2018, ce qui était l'une des promesses de campagne de François Hollande en 2012.

Une décision saluée à gauche et par Benoît Hamon, mais très critiquée à droite, que ce soit par François Fillon ou Marine Le Pen.

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article
Vous devez être connecté pour réagir
Les rubriques Sudradio