Bloqué aux Canaries faute de test PCR, un boulanger girondin essaie de rentrer en France 

Son voyage aux Canaries aura tourné à la mésaventure, en cette période de pandémie. Gaétan Cossoul, boulanger-pâtissier à la boulangerie “Le Bellis” à Gujan-Mestras (Gironde), était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 2 février. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

"Pas beaucoup de laboratoires ici"

Gaétan Cossoul, boulanger-pâtissier à la boulangerie “Le Bellis” à Gujan-Mestras (Gironde), est toujours bloqué aux Canaries. Il y était parti pour travailler, mais n’a pas pu en revenir. "J’étais parti là-bas pour rencontrer des chefs et préparer des futures démonstrations, de nouveaux produits et également aérer ma tête pour trouver l’inspiration", explique le boulanger.

"Je devais partir le 22 janvier pour Paris, et puis le nouveau décret imposant un test PCR de moins de 72 heures à partir de dimanche dernier est tombé. Sur place, j’ai contacté mon assistance de carte bancaire, qui propose une assurance rapatriement. Il n’y a pas beaucoup de laboratoires ici. On m’a demandé une ordonnance médicale. En France, on m’a dit qu’on allait s’occuper de moi en faisant un test PCR dans la seule clinique le permettant."

"Bars et restaurants ouverts jusqu’à 21h30 à l’extérieur"

Mais le vendredi matin, quand Gaétan Cossoul, qui ne parle ni espagnol ni anglais, s’est présenté à 8h30, il était trop tard. "On m’a dit de revenir le lundi matin. Ici, en général, on ne fait pas de tests PCR pour voyager, que des tests rapides. On est sur une île et ils sont débordés par les demandes, avec beaucoup d’Européens qui veulent rentrer. J’avais réservé mon avion pour rentrer le lundi, je l'ai loupé."

"Ici, les bars et restaurants sont ouverts jusqu’à 21h30 à l’extérieur. Mais les règles sont très respectées, le masque est obligatoire. Sinon, c’est 600 euros d’amende." Heureusement, l’aventure du boulanger girondin finit bien. "J’ai fait le test hier matin, je suis négatif. Mon message sur Facebook a été beaucoup relayé. Je vais prendre mon avion ce mardi matin. Le test a coûté 140 euros, avec une nuit en plus et le fait de devoir changer de billet d’avion et de train. Je vais pouvoir reprendre le travail qui m’attend."

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !