"Avant ce n’était pas du tout exceptionnel d’avoir des cumuls comme ça réguliers"

La tempête Filomena et son froid polaire ont frappé le Sud-Ouest de la France, sans faire de dégâts majeurs. Reportage dans la vallée du Larboust avec Thomas Rossi.

Après avoir frappé l’Espagne avec des chutes de neige record, Filomena est arrivée en France. (Photo by Gabriel BOUYS / AFP)

La tempête Filomena, qui a créé le chaos en Espagne avec des chutes de neige record, est arrivée en France affaiblie. Une bonne nouvelle pour les habitants du Sud-Ouest qui ont malgré tout du faire face à quelques désagréments.
Rien de comparable avec la péninsule ibérique qui déplore trois morts et doit désormais éviter que la neige tombée ne se transforme en glace et ne cause encore plus de problèmes et de victimes. Reportage dans la vallée du Larboust, en Haute-Garonne, avec Thomas Rossi.

 

 

"On s’était préparés"

Filomena et son froid glacial auront débordé un peu plus que prévu en France, atteignant l’Occitanie. Au programme, plusieurs dizaines de centimètres de neige sur les Pyrénées et des températures largement en-dessous de 0. Émilie, venue du Lot-et-Garonne pour le week-end, avait anticipé : "on s’était préparé, on savait bien, vu les conditions météorologiques annoncées". "On avait prévu les chaînes, et on avait des pelles à disposition dans le chalet."

 

"Enfin un vrai hiver"

Pour certains, ces chutes de neige sont loin d’être un désagrément. Michel, habitant de la vallée du Larboust, déneige sa voiture avec plaisir. "De toute façon, pour vivre ici il faut l’aimer", explique-t-il en parlant de la neige. "Enfin un vrai hiver. Ça revient à la normale, parce que c’est vrai qu’avant ce n’était pas du tout exceptionnel d’avoir des cumuls comme ça réguliers."

 

"C’est un peu frisquet quoi, un peu froid quoi, mais ça va, ça va, il y a pire"

Marc-Olivier, originaire du Québec et habitant la vallée depuis une douzaine d’années, retrouve-là un peu de Canada. "C’est vrai que là, les matins, nous avons des -10". "C’est un peu frisquet quoi, un peu froid quoi, mais ça va, ça va, il y a pire." Mais l’envie d’aller travailler, le matin, en est un peu réduite.