« Un cheval thérapeute ! »

Un film sort sur la réhabilitation des prisonniers par les chevaux et vous avez adoré !

Nevada de Laure de Clermont-Tonnerre sort aujourd’hui et parle d’une méthode qui fait de plus en plus d’adeptes : quand les animaux aident
les hommes cassés par la vie. Les chevaux notamment, animaux impressionnants, font des miracles chez des gens violents qui n’arrivent pas à se dominer. C’est le thème du film : dans une prison du Nevada, Roman est ingérable, il n’a plus de contact avec personne pas même sa fille. Ne sachant plus qu’en faire, la direction lui propose d’intégrer un programme de réhabilitation sociale grâce au dressage de chevaux sauvages, des mustangs aussi imprévisibles que ces prisonniers. Le film est vraiment excellent

Et ce genre de programme est répandu ? Aux Etats-Unis ils sont très en avance sur ce que l’on nomme la médiation animale ou la zoothérapie, le soin des humains, handicapés, traumatisés etc par des animaux. Un certain nombre de prisons proposent ce type de programma avec succès. Le cheval vous fait réfléchir à vous-même et vous aide à surmonter vos peurs pour redémarrer une nouvelle vie. D’ailleurs en France, un programme a été lancé il y a 10 jours pour les enfants de quartiers difficiles. Ca s’appelle « des chevaux en bas des tours », organisé par l’Institut pour l’Homme et le cheval fondé par William Kriegel qui a introduit l’éthologie équestre en France dans le domaine de la Cense, près de Rambouillet où il enseigne la méthode des fameux chuchoteurs à l’oreille des chevaux.