L’insécurité des salariés au travail, nouveau fléau du monde de l’entreprise ?

Selon une étude Opinion Way sur l'insécurité des salariés au travail, 37% des salariés interrogés affirment avoir été victimes d'insultes et de menaces sur leur lieu de travail.

Thumbnail

Cette étude montre que l'entreprise est loin d'être un lieu qui protège, et pourtant on y passe beaucoup de temps. Un bon tiers des salariés interrogés déclarent avoir subi des menaces ou des insultes sur leur lieu de travail, venant de collègues, de managers, ou de clients par exemple. 17% affirment avoir été victime de vol au bureau et 8%  – oui, 8% ! – ont même été agressés physiquement. Le Sud-Est semble le plus touché par le phénomène. En revanche, le Nord-Est et l'Île-de-France sont des régions plutôt sûres. 8% des arrêts de travail sont la conséquences des agressions vécues au travail.

De nombreuses agressions au travail donc, mais aussi sur la route entre le domicile et le travail ! C'est assez inquiétant : 41% des salariés interrogés disent ressentir un sentiment d'insécurité sur le trajet entre la maison et l'entreprise. C'est en Île-de-France que l'on souffre le plus, en particulier dans les transports en commun. Le Sud-Est arrive en seconde position. Le sentiment d'insécurité est lié à des agressions physiques et verbales mais aussi aux incivilités. Les agressions physiques par exemple sont en tête de gondole en Île-de-France, les vols dans le métro, le RER et les trains de banlieue suivent à 13%.

Bref, les transports en commun apparaissent comme très anxiogènes à un moment où les pouvoirs publics incitent à les utiliser de plus en plus. Ça tombe plutôt mal, et il y a du boulot…

Réécoutez en podcast l’édito de Christophe Bordet dans le Grand Matin Sud Radio