single.php

L'application WhatsApp bientôt interdite aux moins de 16 ans

L'application mobile WhatsApp, très populaire chez les jeunes, va désormais être interdite aux moins de 16 ans. Précisions de Jean-Baptiste Giraud.

L'application WhatsApp bientôt interdite aux moins de 16 ans

La célèbre messagerie WhatsApp va bientôt être interdite aux moins de 16 ans.

Et la décision n'a sans doute pas été simple à prendre pour l'entreprise qui appartient à Facebook, mais c'est une des conséquences de la RGPD,  la règle européenne - qui entrera en vigueur le 25 mai prochain - imposant une protection accrue des données personnelles des citoyens de l'Union.

Pour WhatsApp, l'équation était quasi-impossible, car on sait bien quelles sont les dérives des messageries instantanées, et en particulier de celle-ci, puisqu'elle permet de contacter un peu trop facilement les utilisateurs, grâce à leur numéro de téléphone ou leur adresse mail. WhatsApp est d'ailleurs régulièrement impliqué dans des affaires de harcèlement scolaire..

Pour l'instant, on sait seulement que l'application va afficher des notifications indiquant le nouvel âge minimum d'utilisation. Mais rien ne dit que WhatsApp va effectivement vérifier '’âge des utilisateurs. Rien ne dit non plus que l'application sera désactivée automatiquement pour ceux qui ont moins de 16 ans, mais plus de 13 ans, soit l'ancien âge minimum d'utilisation de What’s App.

Si je vous parle de tout cela aujourd'hui, c'est que ce nouvel âge minimum est une aubaine pour les parents excédés de voir leurs enfants, leurs ados scotchés sur leur smartphone à échanger des messages sur ce type de messageries. Ils ont ainsi à leur portée un prétexte en or pour les obliger à désinstaller l'application.

>> L'intégralité de la chronique est disponible en podcast

 

L'info en continu
14H
13H
12H
10H
09H
08H
07H
Revenir
au direct

À Suivre
/