single.php

Lapins en cage

Ils sont doux, ils sont tout blancs avec leurs grandes oreilles… Le Parlement européen parle d'interdire les cages pour l'élevage des lapins destinés à la consommation.

Thumbnail

C'est un élu allemand qui fait cette proposition. De fait, comme de nombreux animaux, la majorité des lapins élevés en Europe vivent en cage. Il s'agit de l'animal le plus détenu en cage, puisque 99 % des lapins vont passer toute leur vie emprisonnés, de la naissance jusqu'au jour de leur abattage. Dans des cages toutes petites qui les empêchent de se déplacer, de bondir, de creuser et de ronger. Ce qui est la base - rappelons le - de la vie d'un lapin. Donc il y a une campagne de sensibilisation en cours sur le net de la CIWF, qui décrit les souffrances des lapins destinés à la consommation.

En Europe, il n'y a que l'Autriche, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la Belgique, qui ont des normes réglementaires pour cet élevage. Par contre, cela existe pour les porcs, les poules pondeuses, les veaux et les poulets, parce que ce sont les viandes les plus consommées. C'est ce qui est étonnant, l'Europe est le deuxième producteur de lapin, mais elle n'en mange pas. En France, il n'y a que 55 000 mille tonnes de lapin consommés chaque année, ce qui ne représente que 1 % de la viande que l'on mange annuellement. Le texte de loi qui est en cours d'examen au Parlement européen, tient compte de ces chiffres, il y est question de supprimer les cages progressivement, de prendre en compte le bien-être des lapins et d'éviter le recours systématique aux antibiotiques, qui posent de gros problèmes sanitaires. Le but n'est pas le bonheur des lapins, mais de mieux les élever pour plus les manger.

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
17H
16H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/