single.php

Vin : des QR codes sur les bouteilles, pour quoi faire ?

Par Jean Baptiste Giraud

Une nouvelle réglementation européenne entrant en vigueur le vendredi 8 décembre impose plus de transparence sur les ingrédients du vin.

Sur décision européenne, les bouteilles de vin devront désormais afficher la valeur nutritionnelle, la composition du vin.

Lister les ingrédients dans les bouteilles de vin

À la place d’une liste des ingrédients, la profession a tout de même obtenu d’afficher un QR Code, pour en obtenir la composition. Est-ce une bonne idée ? "L’idée des QR Code, c’est de dématérialiser au lieu de lister les ingrédients, explique Jean-Claude Mas, vigneron propriétaire des Domaines Paul Mas, à Montagnac dans l’Hérault. Le vin, c’est un produit qui vit, évolue dans le temps. Les valeurs nutritionnelles vont changer. Nous sommes dans une notion de moyenne. Sur une étiquette où il est indiqué 13°C, il est en fait entre 12,5 et 13,5°C. Comment va-t-on calculer la valeur nutritionnelle ? Nous n’avons pas encore tranché. "

"Ensuite, vient la question des ingrédients : nous avons aussi le dilemme des auxiliaires de vinification, qui servent à vinifier, qui n’apparaîtront pas par rapport ce que l’on va dire sur les ingrédients et les allergènes. J’ai pris le partie de limiter au maximum. Quand on produit plusieurs cuvées, il faut commander les contre étiquettes par avance. Nous ne sommes pas imprimeurs. Elles obéissent à des minimums de commandes, pour des questions de coût."

 

 

"Le vin, un produit artisanal, pas industriel"

"Le vin est un produit artisanal, rappelle Jean-Claude Mas. Essayer de le faire rentrer dans des cases très précises, comme un produit industriel, c’est très complexe. Si sur le papier, informer les consommateurs est une bonne idée, dans les faits, c’est complexe. Dans le sud de la France, dans le Roussillon, nous sommes confrontés à pas mal de nouvelles normes imposées par l’Europe. Les aides de la PAC ont établi de nouvelles règles."

"Quand le premier souci est de faire en sorte de conserver nos marchés, d’attirer plus de consommateurs vers notre produit, qui est un produit noble, artisanal et qui plaît. En plus de l’aspect normatif, ce contexte est fatiguant et rend notre métier plus complexe. Il faut éviter de nous mettre des bâtons dans les roues."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
08H
06H
05H
04H
01H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/