Pourquoi le taux du livret A va augmenter début 2022

Bruno Le Maire vient d'annoncer que le taux d'intérêt du célèbre Livret A allait augmenter en janvier prochain.

livret A augmentation
"Le taux du livret A augmentera en janvier", selon le ministre de l'Économie Bruno Le Maire. (Denis CHARLET - AFP/Archives)

La hausse du taux du livret A vient d’être annoncée par Bercy. Était-elle nécessaire ou s'agit-il juste d'un contexte d’élections présidentielles ?

"La valeur s’effritait sur le compte bancaire"

"C’est avant tout une décision économique, estime Stéphanie Villers, économiste, co-auteure du livre « Crise économique 2020 : vers un nouveau monde ? »  aux éditions (Economica). Sur le mois dernier, le taux d’inflation a atteint 2,8%. Cela n’avait pas été le cas depuis bien des semestres. Un réajustement doit s’opérer en fonction du taux d’inflation. Les taux interbancaires sont restés très faibles, il faut coller un peu plus aux réalités économiques."

Avec un taux d’intérêt de 0,5%, le livret A n’avait donc aucun intérêt ou presque ? "On va dire que cela avait très peu d’intérêt. Avec un taux d’inflation supérieur au taux d’intérêt versé, effectivement, en valeur réelle, on perd de l’argent. La valeur est en train de s’effriter sur le compte bancaire. D’après ce que l’on entend, le taux pourrait atteindre entre 0,7 et 1%; il restera en deçà de l’inflation. Ce sera une petite remise à niveau, mais pas un taux très attractif."

"Les prix augmentent, ce n'est pas une bonne nouvelle"

Pourquoi 2,83 milliards d’euros sont-ils sortis du livret A récemment ? "C’est en lieu avec l’augmentation des prix, juge Stéphanie Villers. Les gens ont dû puiser dans leur épargne. Mais il faut dire qu’avant cette décollecte, la collecte avait été très élevée, collectivement. Sur toute cette période, les Français ont mis de l’épargne de côté car il n’ont pas pu consommer. C’est ce que l’on appelle une épargne forcée : les gens ont économisé 170 milliards d’euros de plus, même si cela concerne les plus aisés."

Cela veut-il dire que l’économie repart ? "Dans cette période de hausse des prix, les gens sont allés récupérer ce qu’ils avaient mis de côté auparavant. Cela reste un soutien à la consommation. Mais comme les prix augmentent, ce n'est pas forcément une bonne nouvelle. C’est avant tout une inquiétude : si cette inflation se poursuit, cela va entâcher le pouvoir d’achat des Français."

Stéphanie Villers, économiste, co-auteure du livre « Crise économique 2020 : vers un nouveau monde ? »  aux éditions (Economica), était l’invitée de Benjamin Glaise le 14 décembre dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 7h10. 

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Benjamin Glaise

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !