Pôle emploi, incapable d’aider les chômeurs à retrouver un travail ?

Jean-Pierre Reymond, journaliste indépendant, était l'invité d'André Bercoff sur Sud Radio, dans "Bercoff dans tous ses états", de 12h à 14h, pour son livre "Pôle emploi : la machine à asservir - Comment Macron renforce le contrôle des chômeurs" aux éditions Max Milo.

Jean-Pierre Reymond
Jean-Pierre Reymond, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états" sur Sud Radio.

Pôle emploi est-il devenu une machine à asservir les chômeurs ? Au regard du renforcement des mesures de contrôle des demandeurs d’emploi, la question peut légitimement se poser. C’est en tout cas la question que pose le journaliste Jean-Pierre Reymond, qui était l’invité d’André Bercoff le mardi 28 septembre sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-13h, "Bercoff dans tous ses états".

 

Pôle emploi : un budget annuel de cinq milliards d’euros

André Bercoff reçoit Jean-Pierre Reymond, reporter et spécialiste de l’aménagement du territoire, auteur de l’enquête "Pôle emploi : la machine à asservir - Comment Macron renforce le contrôle des chômeurs" aux éditions Max Milo. Pôle emploi représente aujourd’hui 55.000 salariés, pour un budget de cinq milliards d’euros. Pour le journaliste indépendant, cette énorme machine au budget faramineux est aujourd’hui incapable d’aider 90% des chômeurs à retrouver un emploi stable.

Ce livre, Jean-Pierre Reymond le doit à son expérience personnelle. "Quand vous êtes licencié, vous allez à Pôle emploi. Et à 52 ans, tous les DRH vous disent que vous êtes déjà vieux, et que les chances de retrouver un emploi sont minces. Je connaissais un peu les pratiques de Pôle emploi. Je vais devoir dialoguer avec des gens binaires, qui répondent par oui ou non. J’ai voulu positiver cette expérience douloureuse, en écrivant un livre. Je n’ai pas été déçu du tout", explique le journaliste.

 

Le parcours du combattant du chômeur

Dans son ouvrage, Jean-Pierre Reymond relate ses péripéties avec Pôle emploi. Contacté au bout de trois mois après son licenciement, il suit la procédure "classique" du demandeur d’emploi de base. Des propositions de formation aux erreurs administratives, le journaliste décrit à la perfection le parcours du combattant qui atteint tout chômeur une fois confronté à l’énorme machine qu’est Pôle emploi.

En parallèle, Jean-Pierre Reymond revient sur la pression qu’exerce Pôle emploi sur les chômeurs. "Vous recevez sans cesse des injonctions, même le dimanche. Et vous devez répondre aux ordres que vous donne Pôle emploi. Par exemple, on exige de vous que vous vous rendiez à une formation Pôle emploi pour apprendre à rédiger un CV. Au bout de deux ans de chômage. Les conseillers n’arrivent pas à remplir leurs objectifs de rendez-vous avec les chômeurs. Lorsqu’ils n’y arrivent pas, ils organisent une formation", lance-t-il. Des convocations toujours sous peine de radiation…

 

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez André Bercoff et ses invités du lundi au vendredi sur Sud Radio, à partir de midi. 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !