Vers une pénurie de livres pour Noël ?

Au vu des tensions sur le marché du papier, aurons-nous assez de papier pour imprimer les livres pour Noël ?

livre pénurie Noël
Pourra-t-on s'offrir les livres de son choix à Noël ? (Photo d'illustration : pixabay)

Après les jouets, les livres ? Au vu des tensions sur le marché du papier, aurons-nous assez de livres à Noël ?

"Un allongement des délais de livraison des papetiers"

En effet, libraires et amateurs se plaignent de délais de livraison un peu plus longs pour certains livres. Est-ce dû à une pénurie de papier, et quelle en serait la cause ? "C’est excessif, le terme de pénurie est sans doute trop fort, estime Paul-Antoine Lacour, délégué général de la Confédération française de l’industrie des papiers, cartons et celluloses (Cocapel). En revanche, il y a un allongement des délais de livraison des papetiers aux imprimeurs."

"Cela peut allonger les délais de mise en rayon d’un certain nombre d’ouvrages, confirme-t-il. Ceci dit, les Français le voient bien quand ils vont faire leurs courses, on trouve sans difficulté des papiers d’hygiène, des emballages en carton. Quand ils vont dans leur kiosque, ils y trouvent toujours des magazines."

"La demande pour les papiers cartons en croissance"

D’où vient cette tension sur le marché du papier ? "En réalité, la situation économique actuelle est bonne, décrypte Paul-Antoine Lacour. La demande pour les papiers cartons est en croissance. Il doit aussi y avoir des reconstitutions de stock. Nous sommes passés d'une situation de récession forte l’année dernière à une accélération forte cette année." Cette situation ne sera sans doute pas sans conséquences sur les prix. "Le prix de la pâte a papier a augmenté de 60%, celui du gaz de 300%. Tout cela, on va le trouver en partie dans le prix de vente du papier. Pour le client final, cela dépendra des différents intermédiaires."

Sur les papiers graphiques, le sujet est différent. "Nous avons fermé beaucoup d’usines de production ces dix dernières années, car la consommation de ce type de papier a décru, explique le délégué général de la Cocapel. Les Français ont privilégié le fait d'écrire des courriers électroniques." Quid de la tension mondiale sur le marché du bois ? "La tension qui existe sur le bois est exacte, mais elle vaut pour le bois d’œuvre, pour les charpentes. Pour le papier, on utilise le petit bois, qui n’est pas utilisable pour les charpentes."

Paul-Antoine Lacour, délégué général de la Confédération française de l’industrie des papiers, cartons et celluloses (Cocapel), était interviewé dans "Sud Radio vous explique" sur Sud Radio le 16 novembre. "Sud Radio vous explique" est diffusé tous les jours à 7h45 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Retrouvez l'émission Sud Radio vous explique tous les jours dans la matinale animée par Patrick Roger et Cécile de Ménibus

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !