single.php

Pénurie d’essence : les petits entrepreneurs "dans la résistance"

Après la reconduction de la grève chez Total Énergies, les petites entreprises ont de plus en plus de mal à faire face.

La CGT a annoncé la reconduction de la grève chez Total Énergies. Les négociations ont échoué. Un tiers des stations-service sont désormais touchées par la pénurie d'essence.

Pénurie d'essence : que va proposer le gouvernement ?

"On a entendu hier soir Matignon dire que le gouvernement est prêt à prendre toutes ses responsabilités, constate Jean-François Ferrando, président de la confédération des très petites entreprises. On attend de voir ce qui va se passer dans les faits. Se permettre de faire des grèves préventives en vue d’une négociation salariale, pourquoi pas ? Mais dans la mesure où l’on prend en otage les entreprises, quelles qu’elles soient d’ailleurs, y compris leurs salariés, cela devient un problème de responsabilité de ces syndicats."

"Quand on sait que les résultats de ces groupes sont ce qu’ils sont, poursuit-il, on s’attend à un niveau record de participation justement au regard de ces résultats. On attend de voir ce que le gouvernement va proposer. Le problème n’est pas un plafonnement de prix dans les stations, s’il n’y a pas de carburant. Ou que l’on va interdire les jerricans dans les stations… Imaginez un artisan du bâtiment qui a besoin de faire tourner son groupe électrogène sur son chantier."

 

Mettre en place la réquisition

Quid de l'idée de donner la priorité aux professionnels ? "On se dirige vers quoi ? Une carte de rationnement ?", interroge Jean-François Ferrando, président de la confédération des très petites entreprises. Alors, si nous sommes en situation de guerre énergétique, et le gouvernement doit aller jusqu’à la réquisition." Que demander au gouvernement ? "La mise en place d’une loi mettant en place la réquisition. Que les salariés dans les raffineries soient réquisitionnées pour livrer les carburants."

Les petites entreprises sont de plus en plus touchées. "55% des TPE ont des salariés. Nous sortons du Covid, on n’a pas retrouvé l’équilibre financier et on vient encore rajouter de la difficulté à la difficulté. Les TPE sont les entreprises les plus agiles et les plus résilientes. Aujourd’hui, elles sont dans le combat, capables de mobiliser un salarié pour remplir les réservoirs des fourgons, des véhicules de livraison. Tous sont dans la résistance, mais cela ne va pas pouvoir durant longtemps."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
10H
09H
08H
07H
04H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/