single.php

Les agriculteurs français peuvent-ils rejoindre les allemands ?

Par Jean Baptiste Giraud

Outre-Rhin, des milliers d'agriculteurs protestent contre les mesures d'économie de la coalition au pouvoir. Et en France ?

agriculteurs
Vers une extension en France du mouvement de protestation des agriculteurs en France ? (Jean-François Monier - AFP/Archives)

Que se passe-t-il chez les agriculteurs en Allemagne ? Le mouvement de protestation en cours peut-il s’étendre en France ?

Des économies au détriment des agriculteurs

Ils sont des milliers à manifester outre-Rhin contre les mesures d’économie du gouvernement de coalition. "Le contexte d’inflation est beaucoup plus élevé que chez nous, décrypte Rémi Dumas, vice-président national des jeunes agriculteurs, dans l’Hérault. Mais ils n’ont pas le même régime fiscal. Là où l’on peut faire le parallèle avec la France, c’est qu’encore une fois, on va faire des économies au détriment de l’agriculture."

"Aujourd’hui, comme en France, on ajoute des taxes ou on enlève de petites exonérations. En termes de pouvoir d’achat, il va falloir que l’on répercute cela sur le prix de nos produits." Le gouvernement allemand veut supprimer les avantages fiscaux liés au gazole dans l’agriculture et chez les routiers. "Les routiers se sont déjà joints au mouvement. C’est comme en France : nous avions un petit avantage fiscal sur le GNR, le gasoil non routier, que l’on nous enlève. Cela va se répercuter sur le prix de l’alimentation des Français."

 

 

"On ne pourra plus produire en France"

Comment le mouvement pourrait-il s’étendre en France ? "Nous avons travaillé différemment, explique Rémi Dumas, vice-président national des jeunes agriculteurs. La totalité des départements se sont mobilisés. Le cri d’alarme est que l’agriculture française, et européenne, se meurent. On les sacrifie, et cela va engendrer des importations de produits, une agriculture que l’on ne veut pas. Mais on ne pourra plus produire en France car ce sera trop cher."

"On le voit avec les produits bio, plus chers, qui sont boudés par les consommateurs. Sur les produits de qualité ils vivotent, car les Français veulent se faire plaisir mais un peu moins souvent. Jusqu’où cela va-t-il aller ? Quelle agriculture voulons-nous demain en France et en Europe ? L’agriculture française est la plus durable du monde."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
21H
20H
17H
14H
11H
10H
09H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/