Joseph Carles : "Airbus regarde aujourd’hui de l'autre côté de l'Atlantique"

Alors qu'Angela Merkel et Emmanuel Macron sont attendus au siège d'Airbus le 16 octobre 2019, Joseph Carles, le maire de Blagnac, a évoqué la signification d'Airbus pour l'industrie européenne et sa transformation qui est en cours.

Angela Merkel et Emmanuel Macron sont attendus au siège d'Airbus le 16 octobre 2019. © AFP

Joseph Carles était l'invité de Patrick Roger le 16 octobre 2019 dans l’émission "C’est à la une"  sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10.

 

"Airbus est une sorte de locomotive"

"Tout le board est présent à Blagnac aujourd’hui. C’est une fierté pour notre commune bien évidemment. Airbus est une sorte de locomotive, et derrière et il y a tous les wagons de la sous-traitance", a déclaré Joseph Carles.

Joseph Carles estime important le projet de diversification d’Airbus. "Je crois qu’il peut y avoir quelques difficultés ou différences entre les politiques nationales française et allemande. Mais du point de vue de l’industrie, Airbus regarde aujourd’hui de l’autre côté de l’Atlantique, vers son principal concurrent. Et je pense que la coopération continuera à se renforcer, y compris dans la diversification qu’Airbus est en train de mettre en place."

 

"Airbus, un groupe capable de rebondir"

"On a un problème lié à l’usine de l’A380, on ne sait pas ce qui va se passer. Mais l’agilité d’Airbus est telle qu’ils ont d’ores et déjà redéployé les activités pour préparer l’après-380.

D’ailleurs, quand ils avaient lancé l’A380, il y avait déjà la réflexion du A350. Nous sommes face à un groupe qui a cette capacité à anticiper, à rebondir. C’est quelque chose d’extrêmement important pour l’industrie européenne. Et derrière l’A350, il y a des perspectives d’ouverture vers les avions du futur", a poursuivi Joseph Carles.

 

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !